Erdogan : « Malgré tout, j’ai le regret de ne pas avoir pu dévoiler leur vrai visage »

0

“ Ceux qui continuent de prêter oreille aux délires du charlatan en Pennsylvanie acceptent à l’avance ce qui leur arrivera” a déclaré le président de la République Recep Tayyip Erdogan.

M. Erdogan a fait une allocution à l’occasion de l’inauguration de la réunion du Conseil religieux extraordinaire, organisée à Ankara.

Rappelant que pendant longtemps, il n’avait pas vu, lui non plus, les plans sournois de Fethullah Gulen et de son organisation, M. Erdogan s’est expliqué comme suit : “ Bien que les membres de cette organisation aient des points de vue sur lesquels je n’étais pas d’accord, je les ai aidés en pensant que nous avions certains points communs. J’ai voulu que ce milieu profite également de nos efforts prévoyant de réintégrer tous les milieux marginalisés. Dans le cadre des activités éducatives et des aides, nous les avons tolérés parce qu’ils prononçaient le nom d’Allah.

“ La période de doute qui avait commencé après la tentative de coup d’Etat du 17/25 décembre 2013 a pris fin le 15 juillet suite à la tentative de coup d’Etat qui a fait 238 martyrs. La période de lutte a commencé maintenant. S’il n’y avait pas les mesures que nous avons prises après la période du 17/25 décembre, la tentative de coup d’Etat serait une plus grande menace non seulement de la part des terroristes au sein des forces armées mais aussi de la police, de la justice, de la bureaucratie et d’autres unités.

“Malgré tout, j’ai le regret de ne pas avoir pu dévoiler le vrai visage de cette lâche organisation. A cet égard, je sais que nous avons des comptes à rendre à Allah et à notre peuple. Qu’Allah et notre peuple nous excusent !” a-t-il ajouté.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/02DZkx
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.