Accord UE-Turquie sur les migrants: la Grèce dément avoir réclamé un « plan B »

0

Le ministre grec chargé de la politique d’immigration Yannis Mouzalas a démenti mercredi soir avoir réclamé un « plan B » de l’Union européenne (UE) au sujet du flux migratoire.

Ce démenti intervient quelques heures après que Bild eut publié un entretien avec M. Mouzalas où, selon la traduction en allemand de ses propos, le ministre aurait dit: « Nous sommes très préoccupés, nous avons besoin dans tous les cas d’un plan B ».

« Le ministre dément la traduction de ses propos par Bild », a indiqué un communiqué ministériel, qui publie les réponses du ministre au journal en grec.

Mouzalas a indiqué que le flux migratoire avait diminué de 95-97% par rapport à l’année precedente. 

Selon ce communiqué, interrogé par Bild au sujet « du besoin d’un plan B au cas où la Turquie renoncerait à l’accord avec l’UE », le ministre a répondu: « LaGrèce est engagée dans l’accord UE-Turquie, qui dépend à la fois du soutien de l’UE et de l’obligation de la Turquie de le respecter ».

M. Mouzalas pour sa part a enjoint à ses pairs européens d’accueillir des migrants. « Les réfugiés doivent être équitablement répartis dans tous les pays de l’UE, et pas seulement dans certains », a-t-il plaidé. Certains pays traînent des pieds pour ouvrir leurs portes tandis que d’autres, en Europe de l’Est, refusent carrément d’en recevoir malgré les engagements pris par l’UE. (AFP)

 

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/wsNCMe
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.