Erdogan: L’État coupera tout lien financier de FETO avec le monde des affaires en Turquie

0

L’État turc est déterminé à couper tout lien financier de l’organisation terroriste FETÖ avec le monde des affaires en Turquie, a déclaré le président de la République, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef d’État a prononcé un discours durant une réunion de consultation avec les présidents des Chambres et Bourses, jeudi au palais présidentiel à Ankara.

Il a abordé la situation après la tentative de coup d’État du 15 juillet, menée par les membres du FETO qui se sont infiltrés dans les Forces armées du pays.

Le président a dit que les gardes à vue dans le cadre de l’enquête sur la tentative de coup d’État, ne sont que la partie visible de l’iceberg.

«FETÖ a aussi une branche dans le monde des affaires, peut être même la plus solide. Nous sommes déterminés à couper tous les liens de cette organisation avec le monde des affaires» , a affirmé Erdogan.

Il a par ailleurs mis en garde contre la «perversité religieuse et nationale» de l’organisation terroriste, présente dans 160 pays, et contre ses velléités à développer des activités illégales [pour s’infiltrer dans l’administration de ces pays], y compris aux États-Unis d’Amérique, où le dirigeant de FETÖ, Fethullah Gulen, est en exil volontaire.

Toutes les écoles, centres d’études et maisons d’accueil de cette organisation terroriste (FETÖ) sont «des nids de terrorisme», a ajouté Erdogan, précisant que toutes leurs entreprises, associations et fondations sont des organisations terroristes.

Erdogan a rappelé que les dernières manifestations de démocratie conte la tentative de coup d’État seront organisées dimanche 7 août à Istanbul.

Dans ce cadre, il a exprimé son souhait de voir le président du Parti républicain du peuple (CHP – opposition), Kemal Kilicdaroglu, participer en personne aux manifestations du 7 août.

Le président du Parti d’Action nationaliste (MHP, opposition), Devlet Bahceli avait répondu positivement à l’invitation d’Erdogan, déclarant qu’il se rendra à la place Yenikapi où se dérouleront les manifestations.

Des membres de FETÖ dirigée par Gulen, infiltrés dans l’Armée turque, ont tenté un putsch militaire le 15 juillet.

Les autorités turques ont appelé le peuple à descendre dans la rue pour manifester contre le soulèvement. Les putschistes ont tiré sur les manifestants dans plusieurs lieux, notamment sur le pont du Bosphore à Istanbul.

Au total, 238 personnes, dont des civils ainsi que des agents de sécurité, sont tombées en martyrs et 2197 autres ont été blessées. Les manifestations continuent depuis cette date. 

De même plusieurs bâtiments ont été bombardés, dont le siège du Parlement et la Police d’Ankara.

La tentative a été déjouée et plusieurs fonctionnaires publics, dirigeants, membres du système judiciaire ont été limogés et suspendus de leurs fonctions dans le cadre des enquêtes menées. (AA)

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/20B1ET
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.