Mehmet Gormez a annoncé le communiqué final du Conseil religieux

0

Le président des Affaires religieuses, Mehmet Gormez, a déclaré que les titres attribués au chef de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETÖ/PDY) sont incompatibles avec l’islam.

« FETO/PDY est un mouvement de puissance et d’intérêts dissimulé sous le manteau de la religion » a-t-il dit.

La présidence des Affaires religieuses a annoncé le communiqué final du Conseil religieux réuni en session extraordinaire, mercredi, à la suite de la tentative de coup d’Etat de l’organisation terroriste guléniste (FETO).

Mehmet Gormez a annoncé comme suit les articles du communiqué final du Conseil religieux extraordinaire :

 

1. FETO ne peut pas être considéré comme une communauté et un groupe religieux.

2. Personne ne peut appeler à un attachement sans conditions ni réserves à sa personne. Dans l’islam, l’obéissance absolue est réservée à Allah. Il est, dans ce cadre, inacceptable qu’une personne se proclame « spécialement élue » ou « infaillible ».

3. FETO est clairement un mouvement d’exploitation religieuse. En exploitant le nom d’Allah, l’invitation faite à divers fractions et groupes religieux est la plus grande injustice faite à la religion.

4. FETO est un mouvement de puissance et d’intérêts dissimulé sous le manteau de la religion. Ils ont pris l’habitude de cacher tout leur linge sale sous l’image de la religion.

5. FETO est un faux mouvement de mahdi. Des mouvements semblables créés pour semer la discorde ont existé au fil de l’histoire. Ils ont été utilisés par avidité pour obtenir des intérêts et du charisme.

6. Les sources religieuses de FETO sont mystérieuses. Les rêves et les mystères sont prisés. Les masses innocentes ont été charmées. Les masses ont été dupées par des discours et des sermons. Ils ont essayé d’influencer les masses en citant le nom du prophète pour leurs erreurs.

7. FETO est un groupe créé pour diviser la nation islamique. Ce comportement qui consiste à monopoliser la vérité en excluant tout le monde est inacceptable dans l’islam.

8. FETO est un mouvement mystérieux. Le manque de clarté et de transparence de sa structure financière et de son cadre consultatif entraîne des fraudes. Cette structure a utilisé la religion selon ses propres objectifs.

9. FETO est un mouvement immoral. L’hypocrisie, l’utilisation de pseudonymes, le chantage, l’atteinte à la vie privée, l’enregistrement d’entretiens privés sont contraires à l’islam. Une structure qui se permet d’utiliser tous les moyens pour arriver à ses fins, notamment en procédant au vol de réponses d’examen, ne peut être considérée comme « islamique ».

10. FETO est une structure qui divise l’unicité au nom du dialogue interreligieux. Ce groupe, qui a lancé des travaux pour appliquer de projets contre les musulmans par de nombreuses relations secrètes et mystérieuses au nom d’attirer la sympathie de l’Occident, est contraire à l’esprit de l’unicité. Il est absolument inacceptable qu’il tente de créer une culture religieuse commune sous le nom du dialogue interreligieux. C’est contraire à l’unicité de négliger la prophétie du Tout-Puissant.

11. L’hégémonie créée par cette structure en Asie centrale et dans les pays islamiques sera déterminée. Lors de la réunion prévue en septembre avec les pays musulmans eurasiatiques, des travaux seront amorcés sur les dégâts causés par cette structure dans le monde islamique.

12. Les publications glorifiantes sur cette organisation et son chef seront évaluées sur le plan scientifique avec la coopération des Affaires religieuses et les théologiens. Les altérations concernant les termes religieux de l’islam seront détectées puis annoncés.

13. Les politiques d’éducation et d’enseignement religieux doivent être révisés à tous les niveaux. Le système éducatif qui admet ce genre de structures sera révisé et des décisions seront prises en guise de recommandation pour que les mesures nécessaires soient prises.

14. Une coopération sera menée avec les établissements religieux pour que de telles erreurs ne se reproduisent plus. Une rencontre aura lieu avec tous les groupes sans intervenir à leurs libertés.

15. Des structures axées sur la religion ont émergés dans ce vide. Il est obligatoire de reprendre en main ces structures.

16. Les mesures nécessaires seront prises pour sensibiliser la population contre cette structure qui souille la religion et la spiritualité et l’esprit des jeunes générations.

17. Le culte réalisé pour Allah ne peut être exploité à d’autres fins. Il est inacceptable que les cultes financiers comme la zakat et l’aumône soient utilisés pour alimenter d’autres sentiments méprisables en exploitant la religion.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/Hg6O3E
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.