Recep Tayyip Erdogan évalue sur les écrans de la TRT la tentative de coup d’Etat

0

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la coopération de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) avec des groupes terroristes tels que l’organisation terroriste et séparatiste PKK, sa branche syrienne le PYD et DAESH commençait à apparaître.

M. Erdogan a évalué sur les écrans de la TRT le soir de la tentative traître de coup d’Etat orchestrée par l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) et les développements qui ont suivi.

Il a déclaré que « l’appel à descendre dans les rues » qu’il a adressé au peuple par des chaînes de télévision après avoir été informé des événements par son beau-frère, a rapidement changé la donne. Il a expliqué, par la suite, qu’il a atterri à Istanbul après un voyage dangereux au cours duquel leu appareil a été harcelé par des F-16 pilotés par les putschistes.

Il a précisé que pendant ces instants, son épouse, sa fille et son beau-fils (le ministre de l’Energie et des Ressources naturelles Berat Albayrak) étaient à ses côtés et ont gardé leur sang-froid, seuls ses petits-enfants en bas âge ont eu besoin, par moments, d’être réconfortés.

Rappelant qu’il explique depuis 2010 combien le réseau de l’organisation terroriste guléniste est vaste et qu’il ne reconnaît le droit à la vie à nul autre que ses disciples, Erdogan a relevé que dès qu’il a eu connaissance de cette tentative la nuit du 15 juillet il n’a pas douté une seconde que FETO en était l’auteur.

Le président turc a expliqué qu’actuellement les Forces armées turques et les autres établissements étaient purgés des membres de cette organisation, ajoutant qu’ils n’agiraient pas contrairement au droit mais n’auraient aucune clémence, dans le cas contraire, les martyrs et vétérans seraient trahis.

Il a noté que des mesures étaient actuellement prises pour réunir sous un même toit les unités des services de renseignement, avant de préciser que le gouvernement fera bientôt une évaluation sur ce sujet.

Le président Erdogan a comparé FETO à des cellules cancéreuses.

« Pour affirmer que le danger est passé il faut complètement éradiquer ces cellules cancéreuses » a-t-il ajouté.

 

 

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/dBLASt
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.