Une délégation parlementaire turque en visite aux USA pour l’extradition de Gulen

0

Le président de la commission des Relations extérieures au parlement turc, Taha Ozhan, a déclaré jeudi qu’une délégation parlementaire turque, actuellement en visite aux Etats-Unis, a eu des entretiens sérieux avec la partie américaine.

«Les entretiens ont porté particulièrement sur l’extradition par Washington, vers la Turquie, du chef de FETÖ, Fethullah Gulen», a dit Ozhan, député de l’AK Parti dans la province de Malatya. 

Il a précisé que la délégation a entamé ses discussions lundi et bénéficié d’une opportunité concrète d’examiner la question au niveau des départements américains de la Défense et de la Sécurité intérieure, relevant que les responsables américains saisissent la valeur des relations «profondes et historiques» entre les deux pays.

Dans une déclaration faite à Anadolu, Ozhan a souligné que la délégation a mis l’accent au cours de ses entretiens avec les autorités américaines, sur «le danger que représente l’organisation terroriste guléniste ». 

Il a formulé l’espoir de voir ces discussions se transformer en politique effective et concrète de la part de la partie américaine, s’agissant du chef du FETÖ et des autres membres de cette organisation. 

Le député turc a affirmé également que l’Administration américaine a exprimé son mécontentement après que le nom des Etats-Unis a été cité aux côtés de celui de l’organisation terroriste guléniste, à propos du coup d’Etat avorté en Turquie. 

«Notre délégation a expliqué à nos interlocuteurs que cela revient au fait que le chef de cette organisation réside aux Etats-Unis et que toute mesure concrète qui sera prise par les autorités américaines sera à même d’écarter ces accusations». 

De son côté, le député Oguz Kaan Salici (CHP, Istanbul), membre de la délégation turque, a souligné que Washington «n’aura plus aucune objection à extrader Gulen lorsque les documents qui attestent de l’opération illégale, seront présentés». 

Pour sa part, le député du Parti d’Action Nationaliste (MHP), Kamil Aydin de la province de Erzurum, également membre de la délégation a relevé que Washington examine la question de manière sérieuse d’autant que la partie turque avait fait preuve d’une position unie et constante lors des discussions. 

Des membres du FETO dirigée par Fethullah Gulen (en exil volontaire aux États-Unis d’Amérique), infiltrés dans l’Armée turque, ont tenté un putsch militaire le 15 juillet en Turquie. 

Les autorités turques ont appelé le peuple à descendre dans la rue pour manifester contre le soulèvement. Les putschistes ont tiré sur les manifestants dans plusieurs lieux, notamment sur le pont du Bosphore à Istanbul. Les manifestations qui ont contribué à déjouer la tentative, continuent depuis cette date. (AA)

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/NscRx1
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.