« FETÖ peut tenter de déstabiliser le nord de l’Irak en faveur du PKK » (expert)

0

Selon le Professeur Mazhar Bagli, maître de conférence à l’Université KTO Karatay en Turquie, l’organisation terroriste parallèle FETÖ peut tenter le même type de coup d’Etat dans l’administration du Nord de l’Irak, comme elle l’a fait le 15 juillet en Turquie.

Le Professeur Bagli a analysé et commenté les activités et les objectifs de l’organisation terroriste FETÖ pour l’Agence Anadolu.

Il a expliqué que dans l’histoire de toutes les sociétés, certaines structures se sont servi de la religion pour d’autres fins, imposant ainsi de sérieuses conséquences négatives tant aux religions qu’aux sociétés où elles se sont développées.

«Généralement, les religions sont capables de résister avec force contre toute menace qui vient de l’extérieur, mais elles ont beaucoup plus de mal à le faire contre des menaces intérieures. C’est une fragilité de base des religions», a-t-il affirmé.

Pour Bagli, la menace FETÖ n’a pas totalement disparu en Turquie.

Car, selon lui, cette organisation comporte de nombreux intérêts pour les forces extérieures qui sont hostiles à la Turquie.

«C’est une organisation qui s’oppose à tout ce qui est propre à la Turquie. Pour ces raisons, les forces extérieures vont continuer à alimenter FETÖ pour la renforcer et l’utiliser contre la Turquie», a-t-il affirmé.

«Je tiens particulièrement à évoquer une menace directe pour la Turquie. FETÖ peut entreprendre la même tentative [de coup d’Etat]dans la région autonome du Nord de l’Irak, comme elle l’a fait en Turquie le 15 juillet. Ils peuvent chercher à renverser Barzani et à le remplacer par le PKK et ainsi poursuivre les opérations contre la Turquie», a-t-il avancé.

Pour le Professeur, la Turquie doit continuer à être très vigilante concernant tout ce qu’il peut se passer dans cette région.

«Le Nord de l’Irak est beaucoup plus fragile que notre pays, ils peuvent donc très aisément y mener le PKK au pouvoir. C’est pourquoi la Turquie doit sans cesse expliquer aux pays de la région combien FETO est une grande menace pour eux aussi», a-t-il ajouté.

L’académicien est ensuite revenu sur ce qu’il s’est passé le 15 juillet en Turquie.

«Quand le peuple a compris qu’il ne s’agissait pas seulement d’une tentative de coup d’Etat mais d’une tentative d’occupation du pays, il est sorti en masse dans les rues et s’est opposé aux chars, aux avions et aux hélicoptères. Toute la population, sans distinction de religion, d’idéologie ou de croyance s’est opposée à cette entreprise», a-t-il rappelé.

«Le monde entier a vu comment ce peuple sait s’unir sous son drapeau pour contrer une menace qui vise son pays. Il a écrit une nouvelle épopée», a-t-il conclu.(AA)

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/v0FVPw
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.