Juncker : « Fermer les portes de l’UE à la Turquie serait une grave erreur de politique extérieure »

0

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a fait savoir qu’il serait une grande erreur de politique extérieure de fermer les portes de l’Union européenne à la Turquie.

Lors d’une intervention sur la Première Chaine Allemande, ARD, Juncker a dit ne pas être du même avis que le chancelier autrichien Christian Kern qui demandait « la fin des négociations d’adhésion avec la Turquie », précisant être pour le maintien du processus.

Juncker a dit que la Turquie ne pouvait pas à l’heure actuelle, adhérer à l’Union européenne, notant qu’il serait erroné de stopper les négociations.

« Je ne pense pas que l’arrêt unilatéral des négociations avec la Turquie soit profitable. Cela ne peut pas se faire comme ça. Tous les Etats membres doivent unanimement décidé la fin des négociations. Pour le moment je ne vois pas une identité de vue au sein des Etats membres sur cette question » a continué Jean-Claude Juncker.

Il a noté que suivant le cours des négociations, la Turquie pourrait peut-être réévaluer son adhésion ou non à l’Union européenne.

Jean-Claude Juncker a dit que les négociations seraient toutefois stoppées en cas de la réintroduction de la peine de mort qui est souvent exprimée en Turquie depuis le 15 juillet.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/wPvPM1
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.