« Les tendances anti-islamiques rejoignent les tendances anti-Turcs »

0

Le secrétaire d’État américain John Kerry souhaite venir en Turquie les 24 et 25 août courant, a annoncé le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le chef de la diplomatie turque a accordé une interview télévisée à la chaîne TGRT Haber, vendredi.

Il a rappelé que des démarches ont été faites pour l’extradition des États-Unis, du dirigeant de l’organisation terroriste parallèle, FETÖ, Fetullah Gulen.

Dans ce cadre, Cavusoglu a annoncé la prochaine visite de son homologue américain en Turquie, les 24 et 25 août.

Kerry a fait une demande de visite qui a été acceptée par la Turquie, a fait savoir le ministre turc.

Par ailleurs, Cavusoglu a commenté la visite effectuée en Turquie du secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland.

Notant que Jagland est une personne qui n’obéit pas aux préjugés, Cavusoglu a dit avoir apprécié que le secrétaire général du Conseil de l’Europe ait fait une déclaration immédiatement après la tentative du coup d’État du 15 juillet, sans attendre «qui gagnera».

«Nous le remercions. [Durant les entretiens] Nous avons confirmé la poursuite de notre coopération. Nous avons aussi dit que nous aurons des échanges sur la situation concernant l’état d’urgence. C’est ainsi que marche un partenariat: Transparent et fiable», a affirmé le ministre. 

Sur un autre registre, le ministre a dit regretter la montée des tendances racistes en Europe, critiquant également l’Union européenne (UE) à ce propos.

Cavusoglu a estimé que l’UE a échoué dans la résolution des problèmes des peuples européens et de ses voisins, au cours de ces dix dernières années. Les politiques d’intégration échouent tout comme les démarches pour renforcer l’union, a-t-il ajouté.

Les tendances anti-islamiques rejoignent les tendances anti-Turcs, a dit Cavusoglu: «Dans les conditions normales, les médias devraient être plus sensibles aux droits de l’Homme, à la démocratie et aux libertés. Mais les médias en Europe ont aujourd’hui perdu leur objectivité. Surtout en Allemagne, ils sont tous limités par des mécanismes de contrôle.»

Le ministre turc a aussi critiqué le Premier ministre autrichien, Christian Kern, qui a qualifié de «radical» la communauté turque dans son pays.

Kern avait déclaré, dans une interview, qu’il était menacé de mort par certains groupes qui seraient affiliés à la communauté turque.(AA)

TRT FR

Users who found this page were searching for:

  • anti turc
Partager cet article? http://turquie2023.com/EccOrt
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.