Rencontre Erdogan-Poutine: Une nouvelle ère pour les échanges économiques

0

A la faveur de la visite officielle du Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, mardi en Russie, les relations, notamment commerciales, entre la Turquie et la Russie devraient revenir au niveau d’avant la crise diplomatique entre les deux pays.

En novembre 2015, un avion russe avait été abattu pour avoir violé à plusieurs reprises l’espace aérien turc. Après cet incident, les relations entre Moscou et Ankara se sont nettement détériorées et les échanges économiques et commerciaux ont fortement reculé.

Les secteurs de l’agroalimentaire, du bâtiment, du tourisme et de l’énergie sont ceux qui ont le plus fortement subi cette crise.

D’après les données de l’Institut turc des Statistiques (TUIK), regroupées par l’Agence Anadolu, le volume des échanges commerciaux entre la Turquie et la Russie a reculé de 35% lors des six premiers mois de l’année 2016 par rapport à la même période de 2015, passant de 13 milliards de dollars US à 8,5 milliards de dollars.

Dans cette même période, le nombre de touristes russes choisissant la Turquie comme destination pour les vacances est passé de 1,45 million à 183 828, soit une diminution de 87,4%.

Dans ce contexte, le secteur économique turc attend beaucoup de la rencontre des présidents Erdogan et Poutine.

Le vice-président du Conseil des affaires Turquie-Russie au sein du Conseil des Relations Economiques Extérieures de Turquie (DEIK), Ali Galip Savasir, se dit très confiant quant aux retombées de cette rencontre entre les deux dirigeants.

«Je crois savoir que la partie russe se prépare particulièrement bien à cette rencontre. Elle va permettre de surmonter les blocages au niveau économique et commercial mais aussi les attitudes négatives entre les populations des deux pays. Cette tension est arrivée alors que Moscou fait face à une grave crise économique, mais les entrepreneurs turcs, qui avaient de grands projets en Russie, ont énormément subi aussi de la dégradation des relations avec les Russes», a-t-il expliqué.

Le secteur du tourisme turc aussi est très enthousiaste quant à la prochaine rencontre Erdogan-Poutine.

Le président du conseil du Tourisme de la TOBB (Union des chambres et bourses de Turquie), Osman Ayik, a rappelé que son secteur est l’un des plus affectés ces derniers mois.

«Nous attendons une nette amélioration de la situation au niveau du tourisme. Nous nous sommes préparés pour cela. La semaine dernière, une délégation russe du secteur du tourisme est venue à Istanbul et Antalya. Ce sont des signes positifs», a-t-il estimé.

Ayik a également rappelé qu’après l’incident de novembre 2015, la Russie avait annulé les vols charters vers la Turquie et rétabli les visas pour les ressortissants turcs.

«La reprise des vols charters va accélérer le trafic aérien entre les deux pays. Nous attendons l’arrivée de 500 mille touristes russes dans les prochaines semaines si les relations se normalisent comme nous l’espérons», a-t-il encore indiqué.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/IUnuix
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.