France : interdiction d’une sortie piscine en burkini

0

Après une vive polémique, un parc aquatique privé du sud-est de la France a rejeté la demande d’une association musulmane d’y organiser une sortie piscine en burkini, le maillot de bain islamique.

Une association de femmes des quartiers populaires du nord de Marseille avait « privatisé » le SpeedWater Park pour la journée du 10 septembre, avec la consigne donnée aux participantes de « ne pas venir en deux pièces » mais avec un costume de bain cachant le corps « de la poitrine aux genoux ».

L’initiative, parfaitement légale, avait cependant provoqué un tollé parmi des élus locaux et certains politiques, la plupart de droite et d’extrême droite, dénonçant notamment une nouvelle expression d’un « communautarisme » mettant en cause le modèle républicain et une « atteinte à la dignité des femmes ».

Dans un communiqué, le SpeedWater Park et la municipalité des Pennes-Mirabeau ont finalement décidé de « ne pas donner suite » à la demande de réservation de l’association de femmes « Smile 13 ».

« Ni SpeedWater Park, ni la Ville des Pennes-Mirabeau ne souhaitent être le théâtre de troubles à l’ordre public qui seraient engendrés par des enjeux qui dépassent leurs activités ou territoires », est-il écrit dans ce communiqué.

(AFP)

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/4uiaEG
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.