52 enfants palestiniens tués par Israël depuis le début de 2018 (ONG)

0

Le mouvement Defense Children International (DCI) a annoncé que « les forces israéliennes ont tué 52 enfants palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, depuis le début de l’année courante ».

Le DCI-Branche de la Palestine a indiqué, lundi dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, que « parmi les morts figurent 46 enfants de la bande de Gaza ».

Le mouvement a accusé les autorités israéliennes d’avoir eu recours à la violence excessive et d’avoir tiré des balles réelles sur les enfants.

Il a expliqué que, sur les 52 enfants tués, 18 ont été blessés par balles réelles à la tête, 9 blessés au torse, 7 blessés au ventre et 5 blessés au cou, tandis que les autres ont été blessés par les débris dans différentes zones du corps.

Plus de 2070 enfants palestiniens ont été tués depuis l’année 2000 par les tirs de l’armée israélienne, les agents de sécurité et les colons,d’après la même source.

Le communiqué souligne qu’Israël traduit en justice entre 500 et 700 enfants palestiniens devant les tribunaux militaires, chaque année.

Près de 350 enfants palestiniens croupissent dans les prisons d’Israël, selon le Club du détenu palestinien.

La Journée internationale des droits de l’enfant est célébrée le 20 novembre de chaque année. Cette date coïncide avec l’adoption de la Convention internationale des droits de l’Enfant (CIDE), le 20 novembre 1989, par la résolution 44/25 de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU), signée par 191 pays.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/8Kou4H
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire