Est de la RDC : six morts dans une fusillade à Goma

0

Cinq civils et un soldat ont été tués samedi soir à Goma, une ville située dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) lors d’une fusillade attribué à des assaillants non identifiés. 

« Vers 19h GMT, des assaillants non identifiés ont encore tué 6 personnes dont un militaire dans le quartier Ndosho », a déclaré à Anadonj Timothée Muissa Kiense, maire de la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

Comme lors de la précédente attaque, les assaillants qui sont apparus sur une place commerciale avant d’ouvrir le feu, se sont retranchés vers le parc national des Virunga, a indiqué le président de la société civile du Nord-Kivu, John Banyene, joint par Anadolu. 

« On ne comprend pas pourquoi on tue des gens sans cause, c’est purement du terrorisme » a-t-il ajouté. 

Lors de leur retranchement, les assaillants ont pillé certains commerces, a affirmé auprès d’Anadolu un témoin, Balume, habitant de Ndosho, quartier située dans l’ouest de la ville. 

Cette fusillade non encore revendiquée est la troisième en deux semaines et depuis l’investiture du nouveau président congolais, Félix Tshisekedi. 

Six personnes avaient été tuées et une dizaine d’autres enlevées lors de la précédente fusillade, le 20 février dernier, dans cette ville construite au pied du volcan Nyiragongo. 

Plusieurs dizaines de jeunes ont manifesté dimanche dans les rues de l’ouest de Goma pour dénoncer ces tueries chroniques dans cette ville de plus d’un million d’habitants et baptisée capitale touristique de la RDC. 

Un élu, Jean-Paul Lumbulumbu, a exigé dans un communiqué publié dimanche, le limogeage du maire de Goma et le renforcement des patrouilles policières par des soldats et des Casques bleus en poste à Goma, qui abrite également l’état-major général de la force onusienne dans le pays. 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/d0zGHU
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire