Inauguration du “Salon de l’éducation universitaire turque” à Tunis

0

Le “salon de l’éducation turque” a été inauguré samedi à la cité de la culture de Tunis en présence d’un haut responsable de la fondation Maarif international schools, Hasan Yavuz et de l’ambassadeur de Turquie en Tunisie Ömer Faruk Doğan et d’un grand nombre de jeunes désireux de poursuivre leurs études en Turquie.

Seize universités turques privées et étatiques sont représentées à cette exposition destinée à présenter, pendant deux jours, aux étudiants tunisiens les opportunités qu’elles leur offrent pour poursuivre leurs cursus en Turquie.

Pour le dirigeant de Maarif international schools, “le but de cette manifestation est de consolider les échanges culturels et des expériences et de favoriser une meilleure connaissance mutuelle au niveau universitaire entre la Tunisie et la Turquie, entre leurs jeunesses et leurs peuples”.

“L’échange d’étudiants, de professeurs et des expériences constitue une plateforme idoine pour bâtir l’avenir de notre jeunesse ensemble”, a-t-il fait valoir dans une déclaration à l’agence Anadolu.

Selon le représentant de l’école Marif à Tunis, Murat Yilmaz, les universités turques accueillent actuellement quelque 150.000 étudiants étrangers et ambitionnent de porter ce chiffre à 350.000.

“En Turquie, il y a beaucoup d’étudiants tunisiens et il y a aussi des étudiants turcs en Tunisie”, a noté Hasan Yavuz en soulignant l’impératif d’aller de l’avant pour rapprocher davantage les deux peuples.

Il a, dans ce contexte, adressé ses remerciements aux autorités tunisiennes d’avoir facilité l’organisation du salon universitaire. “Nous sentons aujourd’hui que nous sommes chez nous et tous les présidents des universités turques présents m’ont confié qu’ils étaient très contents d’être ici”, s’est-il félicité.

De son côté, l’ambassadeur de Turquie à Tunis a noté que cette exposition est la première du genre organisée à l’échelle maghrébine.

Après avoir mis l’accent sur les nombreuses affinités qui existent entre les peuples tunisien et turc au niveau culturel, historique, culinaire et autres, le diplomate a ajouté:

“Nous voulons créer une nouvelle coopération dans le domaine de l’éducation universitaire qui cible la jeunesse qui constitue une énorme richesse, un trésor pour la Tunisie”. 

 

 

AA
 

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/fYRPAE
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire