L’OCI appelle les parties soudanaises au dialogue pour un transfert pacifique du pouvoir

0

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a appelé, dimanche, les parties soudanaises à poursuivre le dialogue et à répondre aux aspirations du peuple soudanais dans le transfert pacifique du pouvoir.

L’OCI a indiqué, dans un communiqué, qu’elle suit de près et attentivement les développements politiques actuels au Soudan.

Elle a exprimé son soutien aux « choix du peuple soudanais et à ce qu’il décide de son avenir, se félicitant « des décisions prises et des mesures qui tiennent compte de ses intérêts et préservent les institutions de l’État ».

L’organisation a appelé toutes les parties au Soudan à poursuivre « le dialogue constructif afin de maintenir la paix et la cohésion sociale dans le pays, et ce dans le but de répondre aux aspirations du peuple soudanais dans le transfert pacifique du pouvoir ».

Jeudi dernier, le ministre soudanais de la Défense, Awad bin Auf, a annoncé dans un communiqué diffusé par la télévision publique l’arrestation du président soudanais Omar al-Béchir, et le début d’une période de transition de deux ans, ainsi que l’imposition d’un état d’urgence de trois mois et un couvre-feu d’un mois. 

Moins de 24 heures plus tard, Bin Auf a annoncé sa démission de la présidence du Conseil militaire de transition et la nomination du général Abdel Fattah Abdelrahman Burhan.

Pour la neuvième journée consécutive, des milliers de Soudanais poursuivent leur sit-in devant le quartier général de l’armée à Khartoum pour « préserver les acquis de la révolution ».

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/JHhpyc
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire