OMS : 121 morts lors des derniers affrontements en Libye

0

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, dimanche, que 121 personnes ont été tuées et près de 600 autres ont été blessées, lors des derniers affrontements en Libye.

L’OMS (dont le siège se trouve à Genève) a indiqué, sur Twitter, que « le nombre des victimes tombées depuis le début de l’offensive menée par le général à la retraite Khalifa Haftar, commandant des forces de l’est, contre la capitale libyenne Tripoli, a atteint 121 morts et 561 blessés ».

L’organisation a condamné « les attaques répétées contre le personnel soignant » et les ambulances à Tripoli.

« Deux ambulances ont été attaquées, samedi en Libye, lors de l’offensive de Tripoli, ce qui porte à huit le nombre total d’ambulances attaquées depuis le début des violences », a poursuivi l’OMS.

Pour sa part, la Mission des Nations Unies en Libye a mis en garde contre le bombardement d’écoles, d’hôpitaux, d’ambulances et de zones civiles, affirmant qu’il est « absolument interdit par le droit international humanitaire ».

« Nous surveillons et documentons tous les actes de guerre contraires à cette loi (en Libye) en prévision de l’information du Conseil de sécurité des Nations Unies et de la Cour pénale internationale (CPI) », a-t-elle indiqué sur Twitter.

Le 4 avril courant, Haftar a lancé une offensive militaire pour contrôler Tripoli, ce qui a suscité une large condamnation de la part de la communauté internationale.

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/CMrez0
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire