La Russie prête à des concertations pour fournir des chasseurs russes à la Turquie

0

 

Le président de l’entreprise d’Etat russe de défense Rosoboronexport, Aleksandre Miheyev a fait part de leur disposition à des concertations avec la Turquie pour fournir des chasseurs russes qui peuvent être des alternatives aux F-35.

Interrogé par la presse russe sur la disposition de Moscou à fournir des chasseurs de combats à la Turquie si cette dernière quittait le programme des F-35, Miheyev a répondu :

« Si la partie turque nous le demande, nous serons prêts à des concertations conjointes avec l’Entreprise russe d’avions, dans le cadre de nos moyens » a-t-il déclaré.

Le responsable russe s’est aussi exprimé sur la livraison des systèmes de défense anti-aérienne S-400 à la Turquie. Il a affirmé que les livraisons commenceraient en juillet.  

Miheyev a aussi précisé que la Russie et la Turquie se sont également entendues sur des questions concernant la production locale des S-400 et ajouté que les travaux continuent pour remplir les conditions de l’accord.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu qui avait été interrogé sur un éventuel achat de chasseurs russes si la Turquie était exclue du programme des F-35, avait déclaré :

« La Turquie ne sortira pas du programme parce que quelqu’un le veut ainsi. Il y a ce qu’on appelle le droit international. Nous revendiquerons nos droits. Parlons du pire des scénarios. Nous avons besoin de nouveaux chasseurs. Si ce ne sont pas les F-35 que nous aurons, c’est ailleurs que nous achèterons les avions dont nous avons besoin. Jusqu’à ce que nous soyons capables d’en fabriquer. Nous travaillons beaucoup pour fabriquer nos propres chasseurs ».

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/rgqN6d
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire