« Les territoires palestiniens occupés ne sont pas des destinations touristiques! »

0

 

L’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty international a dénoncé des activités menées par quatre entreprises de tourisme en ligne dans les territoires palestiniens occupés par Israël, y compris à Jerusalem-est. 

Amnesty s’exprimait dans un communiqué, émis mardi soir et dont Anadolu a eu copie, à l’occasion de la sortie d’un nouveau rapport intitulé « Destination : occupation».

« La politique d’Israël, qui consiste à installer des civils israéliens dans des territoires palestiniens occupés, viole le droit international humanitaire », a souligné l’organisation internationale dans son communiqué. 

« Malgré cela, quatre entreprises de tourisme en ligne, dont TripAdvisor, continuent de mener des activités dans les colonies, y compris Jérusalem-Est, et tirent profit de cette situation illégale », a constaté Amnesty. 

« Les colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés ne sont pas des destinations touristiques ! Elles sont illégales au regard du droit international, et leur création ainsi que leur extension constituent un crime de guerre », a expliqué Amnesty international dans son communiqué, ajoutant que le seul site TripAdvisor «répertorie plus de 70 propriétés, activités et attractions se trouvant dans des colonies israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés ». 

Cette approche commerciale « légitime la colonisation aux yeux du grand public et favorise l’essor économique des colonies », a-t-elle conclu, appelant à cesser de promouvoir des sites situés dans les colonies israéliennes et à se mobiliser pour y mettre un terme.

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/VbbaIW
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire