« Le Paraguay considère la Turquie comme une porte d’entrée à la région »

0

Le Paraguay considère la Turquie comme une porte d’entrée à la région, a déclaré le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Luis Alberto Castiglioni.

Dans une interview qu’il a accordée à l’Agence Anadolu, Castiglioni a commenté le rôle de la Turquie dans l’économie mondiale et des relations entre les deux pays.

Saluant les opportunités qu’offre la Turquie en matière de commerce et d’investissement, Castiglioni a déclaré que son pays souhaite renforcer les relations avec Ankara.

« Pour nous, la Turquie est une porte d’entrée à la région et aux pays voisins, a-t-il affirmé. Nous visons à évaluer les opportunités de commerce et d’investissement en Turquie et dans les pays voisins. Mais avant nous, nous voulons nous focaliser sur la Turquie. »

Castiglioni a ajouté qu’ils lanceront le travail nécessaire pour la signature d’un accord de libre-échange prévue entre les deux pays.

« Le Paraguay fait partie du Marché commun de l’Amérique du Sud (MERCOSUR), a-t-il précisé. Nous pouvons signer cet accord sans dépendre de ce bloc régional. »

Le ministre a également rappelé que le Paraguay est l’une des économies les plus ouvertes de l’Amérique du Sud, avec des taxes au minimum.

« Malgré le cadre légal de notre pays, les opportunités de commerce et d’investissement entre les deux pays permettront d’augmenter le volume commercial bilatéral de 147 millions de dollars à 1 milliard de dollars, a-t-il poursuivi. Nous signerons un accord de Protection des Investissements. »

Castiglioni a ajouté qu’après sa réunion avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, il a été décidé de créer une plateforme pour renforcer le commerce bilatéral.

La mise en place du Conseil d’affaires Turquie-Paraguay au sein du Conseil des relations économiques extérieures (DEIK), dont la première réunion se tiendra bientôt, est aussi importante, selon Castiglioni.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/rHCNIm
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire