RDC : un nourrisson de 42 jours guéri d’Ebola, sa mère décédée

0

 

Un fillette âgée de 42 jours a été déclarée guérie de la maladie à virus Ebola dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) où l’épidémie déclarée depuis le 1er août 2018 a déjà fait 1117 morts dont 1029 parmi les 1592 cas confirmés. 

Le nourrisson a quitté le Centre de Traitement d’Ebola (CTE) à Katwa dans la province du Nord-Kivu, a indiqué le ministère congolais de la Santé publique dans un communiqué publié dimanche soir et dont Anadolu dispose d’une copie. 

Prénommée Daniella, cette jeune fillette avait été admise aux soins avec sa mère le 11 avril 2019 alors qu’elle n’avait que 12 jours. 

« Sa mère, arrivée dans un état de coma avancé, est décédée au CTE, le lendemain. Le prélèvement sur Daniella a été effectué le 12 avril et il s’est révélé positif. Après 30 jours de traitement avec le mAb 114, Daniella était guérie », se félicite le ministère dans son communiqué. 

« Elle a survécu grâce au travail du personnel de santé et des nounous qui se relayaient à son chevet 24h/24, mais aussi parce qu’elle a été prise en charge dès qu’elle est tombée malade », précise la même source. 

Les nounous qui l’ont pris en charge sont des hommes et femmes guéris d’Ebola, devenus immunisés contre le virus. 

Située dans la ville de Butembo, la zone de santé de Katwa a déjà enregistré 376 cas et reste la zone qui enregistre le plus grand nombre de décès depuis le début de l’épidémie partie de la province du Nord-Kivu avant de toucher l’Ituri voisine. 

La riposte à cette épidémie mortelle est confrontée à l’insécurité dans la région et à la méfiance d’une frange de la population contre les équipes médicales. Lundi matin, des miliciens ont attaqué le centre de traitement d’Ebola (CTE) de Katwa. 

Un milicien a été tué lors de la riposte des forces de sécurité chargées de la garde de ce centre, a annoncé la police. 

Pour endiguer l’épidémie, les équipes médicales vaccinent les malades confirmés, les suspects, les probables, y compris leurs contacts. 

114 067 personnes ont déjà été vaccinées, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a plaidé la semaine dernière pour l’intensification des opérations de vaccination. 

Des médias belges ont annoncé, lundi, qu’un vaccin expérimental contre le virus Ebola développé par Janssen Pharmaceutica est prêt à être délivré à l’RDC. 

L’entreprise belge estime qu’un demi-million de patients pourraient être vaccinés à court terme, et « s’il le faut » même 1,5 million de personnes. 

L’OMS a déjà donné son feu vert au vaccin mais Janssen Pharmaceutica attend désormais l’autorisation des autorités congolaises. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/5MDxre
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire