Côte d’Ivoire : Le croissant rouge turc renforce sa coopération avec le Conseil supérieur des Imams

0

 

Dans le cadre d’une visite qu’il effectue en Côte d’Ivoire du 9 au 14 août, le secrétaire général du Croissant rouge turc (Kizilay) Hüseyin Can s’est entretenu mardi avec le Président du Conseil Supérieur des Imams (COSIM) Boikari Fofana en vue d’un renforcement de la coopération, a-t-on constaté. 

Au terme de cet entretien, le numéro trois de Kizilay a déclaré à la presse que cette visite en terre ivoirienne, s’inscrit dans le cadre de la campagne de don pour la fête de Tabaski que le croissant rouge a décidé de mener dans 50 pays à travers le monde. 

« La Côte d’Ivoire était l’une de ces destinations. Nous sommes venus ici et nous avons coopéré avec une association pour acheter les animaux qu’on a sacrifié et en conséquent nous avons immolé plus 200 animaux. Nous les avons divisé en 1400 parts et distribué à 6.000 personnes (veuves, aux orphelins, nécessiteux) dans trois différentes régions », a-t-il souligné. 

Poursuivant, Hüseyin Can a expliqué que lui et l’Imam Boikari Fofana ont fait le tour des activités que mène le croissant rouge turc à travers le monde et surtout évoqué des projets futures de l’organisation en Côte d’Ivoire. 

« Comme nous menions nos activités de dons aux alentours des mosquées, nous avons voulu rencontrer celui qui est en charge des affaires religieuses. Lors de cette visite, nous avons informé le président du Cosim des activités qu’on mène en tant que croissant rouge turc. Nous avons eu la possibilité d’écouter les messages qu’il avait pour nous aussi », a déclaré Hüseyin Can 

Boikari Fofana a salué pour sa part cet acte de solidarité du croissant rouge turc pendant la fête de Tabaski, espérant qu’il se développe davantage. 

« Nous sommes heureux d’accueillir cette délégation du croissant rouge qui vient faire des dons à la population musulmane en Côte d’Ivoire. C’est un acte de solidarité, de coopération entre les deux peuples que nous encourageons. Nous espérons que ça va se développer davantage et que le nombre de bénéficiaires dans les années à venir pourra augmenter pour soulager beaucoup plus de pauvres dans les quartiers démunis, à Abidjan comme à l’intérieur du pays », a declaré le président du Cosim.

Lors de cette visite qui est la première du croissant rouge en Côte d’Ivoire, Hüseyin Can, a aussi rencontré le secrétaire général de la croix rouge ivoirienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/fSlfrH
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire