L’ONU fournit 75 millions de dollars à huit crises sous-financées

0

 

L’ONU a débloqué jeudi 75 millions de dollars de son Fonds d’intervention d’urgence (CERF) pour appuyer la réponse à huit situations d’urgence sous-financées, a annoncé le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock,

Les pays concernés par cette aide sont l’Afghanistan, le Bangladesh, le Burkina Faso, le Cameroun, l’Érythrée, le Mali, le Soudan, le Venezuela et la région voisine, précise l’ONU dans un communiqué.

En prenant en compte les 125 millions de dollars débloqués en avril, le CERF aura alloué 200 millions de dollars cette année à des crises sous-financées, indique encore l’ONU.

L’aide aux femmes et aux filles et l’assistance aux personnes handicapées seront prioritaires. L’argent servira également à soutenir les services et la protection des réfugiés et des personnes déplacées, ainsi que des personnes des communautés d’accueil et des rapatriés, précise la même source.

« Cette allocation du CERF permettra aux travailleurs humanitaires de fournir une assistance humanitaire vitale à plus de 4 millions de personnes touchées par des conflits, des catastrophes naturelles et d’autres crises », a souligné Mark Lowcock.

Cette aide ne couvre, toutefois, qu’une partie des besoins les plus urgents, précise-t-il ajoutant que « 37 millions de personnes dans le besoin dans les huit crises. Alors que la vie de millions de personnes est en jeu, j’exhorte les donateurs à fournir un financement supplémentaire à la réponse humanitaire dans chacune de ces crises sous-financées ».

Le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) est un fonds d’intervention d’urgence des Nations unies, officiellement lancé par le Secrétaire général Kofi Annan le 9 mars 2006. Son objectifest de fournir une aide humanitaire urgente et efficace aux régions menacées par, ou ayant vécu, une crise humanitaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/jfNLww
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire