Guterres : L’annexion par Israël de certaines parties de la Cisjordanie détruit le processus de paix

0

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a averti mardi que l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie par Israël constituait une « destruction de la possibilité de relancer les négociations (avec les Palestiniens), et de la paix régionale et de l’essence de la Solution à deux Etats ».

C’est ce qui ressort des déclarations du porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors d’une conférence de presse tenue au siège permanent des Nations Unies à New York.

Dujarric répondait aux questions des journalistes sur la position de Guterres suite aux déclarations du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, plus tôt dans la journée sur son intention d’annexer la « Vallée du Jourdain » et « le nord de la Mer Morte» relevant de Cisjordanie à Israël s’il remportait les prochaines élections.

« Nous avons été informés de la déclaration du Premier ministre et la position du Secrétaire général est claire, à savoir que les actions unilatérales ne seront pas bénéfiques pour le processus de paix », a déclaré Dujarric.

« Nous estimons que cette probabilité (dont Netanyahu a parlé) va saper la possibilité de relancer les négociations, la paix dans la région et l’essence même de la solution des deux États », a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée de mardi, Netanyahu a promis qu’en cas de victoire aux législatives du 17 septembre, d’annexer au plus vite, de manière coordonnée avec l’Administration américaine » la Vallée du Jordan et le nord de la Mer morte en Cisjordanie Occupée à Israël.

La Cisjordanie Occupée, envahie en 1967 par Israël, compte près de 250 colonies juives où vivent plus de 400 mille israéliens.

Le droit international reconnaît comme « illégal » toute colonie israélienne dans les territoires palestiniens occupés.

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/WTUC4E
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire