Mère de Diyarbakir: « je ne reçois aucune nouvelles de mon fils depuis dix mois » (Témoignage)

0

Une nouvelle famille s’ajoute au combat « des mères de Diyarbakir », un mouvement de sit-in lancé à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, par des mères qui réclament le retour de leurs fils emmenés de force par l’organisation terroriste PKK.

Le mouvement a été lancé le 3 septembre dernier, et est devenu maintenant « les mères de Diyarbakir », devant le siège du Parti Démocratique des Peuples (HDP), critiqué pour ses liens avec le PKK, à Diyarbakir.

À noter que ces familles considèrent que le HDP joue un rôle majeur dans la disparition des jeunes garçons dans cette région de la Turquie.

Latife Odumlu est arrivée à Diyarbakir depuis la ville d’Ordu (nord), pour participer au sit-in. Elle aussi, accuse le HDP d’avoir joué un rôle dans l’enlèvement de son fils.

Lors d’une interview accordée à l’Agence Anadolu, Latife Odumlu explique n’avoir reçu aucunes nouvelles de son fils, étudiant à la faculté de chimie à l’Université de Dicle (Diyarbakir), depuis plus de dix mois.

Elle indique que son fils a été piégé et a été forcé à participer à l’organisation terroriste avec trois autres amis.

« Je l’ai appelé par téléphone, il n’a pas répondu, a-t-elle dit. Je suis venue ici, je suis partie à l’étranger. Je n’ai trouvé mon fils nulle part. Je suis précédemment venue deux fois devant ce bâtiment. Je leur ai dit qu’ils étaient responsables de l’enlèvement de mon fils. Ils ont refusé. J’ai trouvé le chauffeur qui l’a emmené. Il m’a dit qu’il l’avait emmené à la porte frontière turco-irakienne. Je suis allée trois fois dans le nord de l’Irak. Je ne l’ai pas trouvé. Ses amis aussi sont portés disparus. J’ai vu ces mères à la télévision, je suis venue. Je n’ai aucunes nouvelles de mon fils depuis dix mois. »AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/AgLPBz
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire