Le MAE pakistanais craint un « génocide » au Jammu-et-Cachemire

0

 

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mehmood Qureshi, a qualifié de « génocide » les actions de l’Inde comme la révocation du statut spécial et les multiples restrictions apportées dans la région du Jammu-et-Cachemire.

Arrivé à Genève dans le cadre de la 42ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’Organisation des Nations unies (ONU), Shah Mehmood Qureshi a multiplié les rencontres afin d’attirer l’attention sur la situation du Jammu-et-Cachemire, en crise depuis le 5 août en raison des décisions unilatérales prises par l’Inde.

Au dernier jour de sa visite, Shah Mehmood Qureshi a accordé un reportage au correspondant de l’Agence Anadolu (AA), au cours duquel il est revenu sur la situation au Jammu-et-Cachemire, sur le processus de paix en Afghanistan et les relations de son pays avec la Turquie.

Ce dernier avait, au cours d’un discours prononcé mardi face à l’assemblée, fait par de ses craintes de voir se transformer en « génocide » l’oppression subie par les musulmans du Jammu-et-Cachemire.

« Si vous transformez une province où les musulmans représentent la majorité en une province où ils deviennent minoritaires, qui plus est dans une région occupée par la force et de manière controversée, c’est une forme de génocide. Cela me préoccupe », a-t-il dit.

Le chef de la diplomatie pakistanaise a accusé l’Inde d’agir « sournoisement » depuis les attaques du 11 septembre, en assimilant aux terroristes les musulmans de cette région qui luttent pour déterminer leur destin.

Il s’est notamment dit préoccupé par la montée de l’Islamophobie en Europe et aux Etats-Unis et rappelé qu’un événement sera organisé aux Nations unies au sujet de l’Islamophobie sur initiative commune du Pakistan, de la Turquie et de la Malaisie.

Au sujet des relations avec la Turquie, Shah Mehmood Qureshi, a réaffirmé « qu’elles ont toujours été à un niveau exceptionnel ».

« Nos relations sont bonnes. Dans un avenir proche, nous attendons une visite du président Recep Tayyip Erdogan au Pakistan », a assuré Shah Mehmood Qureshi.

Selon ce dernier, lors de cette prochaine visite de président Erdogan, les relations économiques entre les deux pays seront abordées de manière étendue. Qureshi n’a pas non plus manqué de préciser que les relations entre la Turquie et le Pakistan sont également très bonnes dans le domaine de la Défense.

 

 

AA

 

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/xp0XlI
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire