Le soutien américain à l’YPG/PKK critiqué dans le Wall Street Journal

0

Selon un article publié dans le Wall Street Journal, c’est de l’ignorance d’interpréter la réaction d’Ankara vis-à-vis de la livraison d’armes par les Etats-Unis à l’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK, comme une hostilité à l’égard des Kurdes.

L’article intitulé « La Turquie a des plaintes légitimes contre les Etats-Unis » rédigé par Michael Doran, spécialiste du Moyen-Orient à l’institut Hudson, et Michael Reynolds, professeur à l’université de Princeton, a été publié dans le Wall Street Journal.

Le texte précise que la décision de Donald Trump de retirer les soldats américains de la zone dans laquelle la Turquie prévoit de lancer une opération dans le nord de la Syrie, a été critiquée par plusieurs politiciens et boîtes de réflexion à Washington. « Néanmoins ces voix critiques ignorent la réalité » indique l’article.

L’article souligne que Donald Trump a eu raison de retirer son soutien de l’YPG/PKK dans le nord de la Syrie. « L’YPG a des liens fondamentaux avec le PKK, comme l’avait exprimé le secrétaire à la Défense de l’époque, Ash Carter, au Congrès en avril 2016. »

“Les Etats-Unis ont choisi de soutenir l’YPG, la branche syrienne du PKK, au lieu de collaborer avec la Turquie. Le peuple turc considère cette organisation terroriste comme le responsable d’une guerre qui dure depuis plusieurs décennies et de la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Le PKK représente une grave menace pour la République de Turquie et les Turcs de tous bords politiques haïssent cette organisation. C’est de l’ignorance d’interpréter la réaction d’Ankara à la livraison d’armes par les Etats-Unis à l’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK comme une hostilité à l’égard des Kurdes, cela ressemble à qualifier la lutte contre al-Qaïda d’islamophobe » précise l’article.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/tzK0O4
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire