Erdogan à l’UE : « Qualifiez l’opération d’occupation, et nous vous enverrons 3,6M de Syriens »

0

Le président Recep Tayyip Erdogan a souligné qu’à la base, l’opération Source de Paix à l’est de l’Euphrate, vise à empêcher la fondation d’un Etat terroriste à la frontière sud de la Turquie.

« Nous appelons ceux qui ont pris l’habitude de critiquer la Turquie en fermant les yeux à tous les développements en Syrie, à faire preuve de raisonnement, de conscience et de moralité » a affirmé Erdogan lors de la réunion de son parti.

Le président a indiqué que l’objectif de l’opération est de contribuer à l’intégrité territoriale

et l’union politique de la Syrie, précisant que de ce fait, il n’accepterait aucune critique à cette opération lancée par la Turquie en vue d’empêcher une structure terroriste à une période où des dizaines de forces étrangères agissent à leur guise sur les terres syriennes.

« Ils critique nt la démarche que nous avons entreprise pour l’union et la solidarité en Syrie. Qu’ils se tiennent à l’écart, nous, nous poursuivrons notre chemin » a-t-il ajouté.

Erdogan a également critiqué l’Arabie saoudite et l’Egypte en raison de leurs propos sur l’opération.

« Que l’Arabie saoudite se regarde d’abord dans le miroir. Qui a entrainé le Yémen dans cette situation ? Et puis, l’Egypte, toi, tu n’as pas le droit de parler.  Tu (le président égyptien al-Sisi) es l’assassin de la démocratie dans ton pays » a fustigé le président turc.

Par la suite, Erdogan a critiqué l’Union européenne (UE) :  

« Si vous tentez de qualifier notre opération d’occupation, ce que nous aurons à faire est simple : nous ouvrirons les portes et vous enverrons les 3,6 millions de réfugiés syriens. Soi-disant, ils (l’UE) ne vont pas envoyer le deuxième fonds de 3 milliards d’euros (pour les réfugiés syriens). De toute façon, ont-ils respecté leurs engagements jusqu’à présent ? Non. »

Erdogan a assuré que la Turquie poursuivrait en tout honneur sa lutte contre les organisations terroristes Daesh, PKK, YPG et PYD. « Nous avons d’ailleurs renvoyés les 5.500 terroristes de Daesh venant de la France, l’Allemagne et les Pays-Bas en Syrie » a-t-il ajouté.

Le président turc a martelé que la Turquie luttait contre les organisations terroristes et non ses frères kurdes en Syrie.

« Notre amour pour le peuple syrien est indiscutable. Nos cibles sont les organisations terroristes comme Daesh, l’YPG et le PYD qui occupent la Syrie. Nous n’avons aucun problème avec nos frères kurdes qui se trouvent dans cette région. Notre but avec l’opération Source de Paix, est d’empêcher la fondation d’un Etat terroriste » a-t-il déclaré.

Erdogan a précisé que la Turquie ne convoitait les terres ni les biens d’aucun pays. « Ce n’est pas non plus l’intention de l’Armée nationale syrienne qui agit avec la Turquie. »

Il a indiqué que la Turquie allait instaurer la confiance et la sérénité dans toute la région allant de Manbij jusqu’à la frontière irakienne en peu de temps, et disperser les nuages qui planent sur le peuple syrien depuis 8 ans.

Le président turc s’est par la suite adressé à tous les pays membres de l’OTAN, dont les Etats-Unis :

« Nous sommes la Turquie. Nous sommes un membre de l’OTAN. Vous connaissez très bien l’article 5 ; vous ne pouvez garder le silence alors que des organisations terroristes attaquent la Turquie, un membre de l’OTAN. »

Dernièrement, Erdogan a noté que 109 terroristes ont été neutralisés jusqu’à présent lors de l’opération Source de Paix.

 

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/LxgMBA
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire