Sigmar Gabriel : « La Turquie ne permettra pas la fondation d’un Etat terroriste à ses frontières »

0

 

L’ancien ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel a indiqué que la Turquie ne permettra pas la fondation d’un Etat terroriste à ses frontières.

Lors d’un reportage accordé au journal Bild, Gabriel a rappelé que l’UE a rejeté la proposition faite par la Turquie pour constituer une zone d’exclusion aérienne en Syrie, et estimé que cela avait été une erreur.

« La proposition de la Turquie pour la formation d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie en vue d’empêcher qu’Assad bombarde son propre peuple, a été rejetée par l’UE. Quand j’y repense, cela a été une erreur. A ce moment tout le monde a pensé : « oh non ! surtout pas un second cas comme l’Afghanistan !  » Or, le résultat, c’est encore une guerre civile et une vague migratoire » a noté l’ancien ministre.

Il a souligné que les erreurs ont débuté lors de la période Obama. « L’ancien président (Barack Obama) souhaitait retirer les troupes américaines et il a œuvré avec l’YPG pour remplir le vide qui se formerait. Evidemment, malgré tous ses démentis, il savait que la branche syrienne du PKK allait contrôler le nord-est de la Syrie » a assuré Gabriel.

Gabriel a également affirmé que la Turquie n’autorisera pas la fondation d’un Etat terroriste à ses frontières. « Toutes les parties savaient pertinemment que la Turquie n’autoriserait pas un Etat du PKK à sa frontière avec la Syrie. La Turquie ne permettra pas au PKK/YPG de combler le vide actuel. C’est la raison pour laquelle, les soldats turcs sont entrés à Afrine » a-t-il conclu.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/vs7j9Q
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire