Erdogan : « L’opération Source de Paix continuera jusqu’au renvoi des terroristes du PKK/YPG »

0

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que l’opération Source de Paix continuerait jusqu’au renvoi de l’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK du nord de la Syrie.

M. Erdogan a répondu aux questions des journalistes dans l’avion au retour de Hongrie.

« Avant-hier, nous avons eu un entretien avec le président américain Donald Trump. Nous avons décidé après cet entretien téléphonique, de nous rendre aux Etats-Unis 13 novembre » a précisé le président turc.

Il a indiqué que grâce à cette visite, il sera profitable de discuter de la situation actuelle dans l’opération Source de Paix en face à face avec Trump.

« Les Etats-Unis nous avaient fait une promesse. Ils nous ont dit que les organisations terroristes seraient renvoyées de Manbij. Elles ne sont pas sorties à l’heure actuelle. Nous savons très bien ce qu’il se passe avec tous nos renseignements » a assuré M. Erdogan.

Le président turc a noté que les Forces armées turques ont toujours le contrôle à Tall Abyad et Rassoulayn.

« Il y a une localité qui s’appelle Tall Tamer dans le sud de Rassoulayn. Ici l’organisation terroriste est présente. Elle ne reste pas tranquille et continue ses harcèlements depuis cette région. De même il y a Manbij. La situation est pareille autour d’Aïn al-Arab. A la moindre occasion, le PKK/PYD/YPG agit ainsi » a-t-relevé.

Il a indiqué que la lutte continue avec détermination contre le terrorisme dans la région, ajoutant qu’il en discuterait avec Trump au cours de sa visite aux Etats-Unis.

« Nous ne lâcherons pas cette affaire tant que le dernier terroriste n’aura pas quitté la région » a martelé le chef de l’Etat turc.

« Tant que les autres pays ne seront pas sortis d’ici, nous ne sortirons pas. Nous sommes pour l’unité et l’intégrité de la Syrie. Nous ne voudrons jamais qu’elle soit divisée. Si les autres pays pensent aussi comme nous, ils devraient le prouver. Ils doivent d’abord le prouver pour nous en demander la preuve. Aucun d’eux n’a de frontière ici mais nous, nous en avons » a-t-il continué.

M. Erdogan a dit que la Turquie possède un document qui s’appelle le Consensus d’Adana.

« Tant que ces organisations terroristes ne seront pas éliminées, nous allons maintenir notre position qui repose sur le Consensus d’Adana » a poursuivi le président Recep Tayyip Erdogan.

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/5oJlWT
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire