Idleb: Un enfant tué et trois civils ont été blessés dans un raid russe

0

 

Un enfant a été tué et trois civils ont été blessés dans un raid aérien mené par des chasseurs russes contre un camp situé dans la zone de “désescalade” d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie.

L’Observatoire de l’aviation civile relevant de l’opposition syrienne a révélé, samedi, que des avions de chasse russes ont lancé des raids contre la ville de Jisr al-Choghour, les villages de “Neirab”, “Sheikh Mustafa”, “Al-Rakaya”, “Badama” et “al-Kabinah”, répertoriés dans l’accord de “désescalade”.

Un enfant a été tué lors de cette frappe aérienne contre un camp de civils déplacés à « Neirab », rapportent des sources de la défense civile à Idlib (Casques blancs) à l’Agence Anadolu.

Trois civils ont été, aussi, blessés dans l’attaque menée contre le camp sus-cité.

Au cours de la semaine dernière, le nombre de morts, dans les raids du Régime de Bachar al-Assad ayant pour cible des habitations civiles de la zone de désescalade, s’élève à 25.

En mai 2017, la Turquie, la Russie et l’Iran ont annoncé qu’ils avaient conclu un accord établissant une «zone de désescalade» à Idleb, dans le cadre des réunions d’Astana sur la Syrie.

Cependant, les forces du régime et leurs partisans continuent de lancer des attaques dans la région, malgré l’accord conclu entre la Turquie et la Russie le 17 septembre 2018 dans la ville russe de Sotchi, en vue de renforcer la « désescalade ».

Plus de 1 300 civils ont été tués par le régime et les attaques russes contre la zone de désescalade depuis le 17 septembre 2018.

Les attaques ont également déplacé plus d’un million de civils vers des zones relativement pacifiques ou proches de la frontière turque.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? http://turquie2023.com/kEt6HS
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire