Merkel : « La Syrie est dorénavant le voisin de l’UE »

Concernant la crise de migrants en Europe, la chancelière allemande Angela Merkel a déploré les propos de certains pays selon lesquels « les musulmans ne peuvent entrer dans leur pays ».

« Ces déclarations ne s’accordent pas avec les valeurs européennes et la liberté de religion » a souligné Merkel, ajoutant que l’UE peuplée de 500 millions d’habitants avait la responsabilité d’accueillir les migrants.

S’exprimant aussi sur le Parti Alternative Pour l’Allemagne (AfD) d’extrême droite et islamophobe, Merkel a fait savoir que son parti (CDU) avait des arguments suffisamment bons pour débattre avec l’AfD, demandant toutefois que ce débat se fasse sans colère et préjugés.

Vatan

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/3SuwOf