Plusieurs « méga-projets » lancés par le ministère turc du Transport marqueront l’année 2016

0

Plusieurs « méga-projets » lancés par le ministère turc du Transport, de la Navigation et de la Communication dans le cadre des objectifs de l’année 2023 entreront en service en 2016.

Il est prévu que le pont sur l’Autoroute du Golfe d’Izmir considéré comme le «collier» de ce golfe (Ouest de la Turquie, région de Marmara), le pont sur l’Autoroute Yavuz Sultan Selim (troisième pont sur le Bosphore à Istanbul) qui sera le pont le plus large du monde, le Tunnel d’Eurasie qui reliera les cotés asiatique et européen d’Istanbul sous le Bosphore et la «Route ferrée de la Soie», autrement dit le Projet de voie ferrée Bakou-Tbilissi-Kars, soient inaugurés durant l’année 2016. 

D’après les informations recueillies par l’Agence Anadolu, les travaux de construction du Projet de l’Autoroute Gebze-Orhangazi-İzmir se poursuivent.

L’autoroute reliera les points principaux du Marmara et de la Mer Égée. Elle desservira les régions qui abritent la moitié de la population du pays, à savoir 38 millions de personnes.

Grâce au projet, le voyage entre Istanbul et Bursa (Marmara) ne durera qu’une heure au lieu des trois heures actuelles.

Le voyage entre Istanbul et Izmir sera diminué à trois heures, et celui entre Istanbul et Eskisehir à deux heures et demi.

Une partie de quarante kilomètres du projet, d’une longueur totale de 433 kilomètres, a été inaugurée le 21 avril en présence du président de la République, Recep Tayyip Erdogan. La circulation sur cette section commencera à la fin du mois courant.

-Troisième pont sur le Bosphore 

Le Pont Yavuz Sultan Selim, troisième pont sur le Bosphore, sera le pont le plus large et sera construit dans le Nord d’Istanbul. Cette réalisation a nécessité une enveloppe d’investissement de l’ordre de trois milliards de dollars. Il inclura non seulement une voie routière mais aussi une voie ferrée pour le passage d’une ligne de métro. 

Le but de la construction de ce pont consiste à canaliser les passagers qui transitent par Istanbul pour alléger le poids des routes à l’intérieur de la ville. Cela étant dit, ces passagers qui transitent par la ville profiteront d’un passage fluide, sans embouteillage et de haute qualité. Ce pont permettra également d’épargner 1,45 milliard de dollars en matière d’énergie et de 335 millions de dollars en matière de main d’oeuvre par an.

L’inauguration du Pont Yavuz Sultan Selim est prévue pour le 26 août prochain.

-Tunnel d’Eurasie

Considéré comme étant un «projet visionnaire» par le président Erdogan, et l’un des meilleurs projets d’ingénierie dans le monde entier, le Tunnel d’Eurasie sera inauguré d’ici la fin de l’année 2016.

Un tunnel reliera les cotés asiatique et européen de la ville d’Istanbul, sous la mer. Ce sera le tunnel le plus profond du monde aussi. La longueur du tunnel est de 14,6 kilomètres, dont une section de 3,4 kilomètres passera sous le Bosphore. 1800 personnes ont été recrutées pour la construction du Tunnel.

La caisse de l’État bénéficieront de 34 millions de dollars annuellement environ, lors de l’entrée en vigueur de ce projet. Par ailleurs, 38 millions de litres de carburants seront épargnés.

-Troisième aéroport

Un troisième aéroport ornera la ville d’Istanbul qui abrite déjà l’aéroport d’Ataturk (côté européen) et de Sabiha Gokcen (côté asiatique).

Le nouvel aéroport sera construit sur une superficie de 76,5 millions de mètres carrés. La construction a été accélérée à partir de la fin de l’année dernière. Il est attendu que cet aéroport contribue à renforcer la position stratégique de la Turquie. Il sera aussi le plus grand projet du pays.

Une fois fonctionnel, ce sera le plus grand aéroport du monde et servira également de point d’escale pour les autres pays.

L’inauguration de la première tranche de l’aéroport est prévue pour le mois de février 2018 et son entrée en service créera 120 000 emplois par an.

-Route ferrée de Soie

Cette voie ferrée sur l’axe Bakou-Tbilissie-Kars (province turque dans le Nord-est) sera inauguré à la fin de l’année 2016.

Elle permettra de transporter un million de passagers et de 6,5 millions de tonnes de marchandises. Cette capacité sera portée en 2034, selon les estimations actuelles, à trois millions de passagers et à 17 millions de tonnes de marchandises. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/bC7jmR
Share.

About Author