Après le scandale de Volkswagen, c’est celui de Mitsubishi qui éclate

0

Après le scandale du géant allemand de l’automobile qui a secoué le monde, c’est au tour de la société japonaise Mitsubishi.

La firme japonaise a avoué avoir manipulé les tests portant sur le rendement énergétique de certains modèles.

Au total, 600.000 véhicules seraient passés par ces tests frauduleux.

« Nous exprimons nos excuses les plus profondes à tous nos clients et autres parties affectées », a déclaré le patron du groupe japonais, Tetsuro Aikawa, lors d’une conférence de presse au ministère des Transports.

Le constructeur a joué sur les chiffres relatifs aux pneus, affichant ainsi des performances de consommation de carburant supérieures de 5 à 10% à la réalité, ont précisé des médias.

La société a perdu 15% d’actions après l’annonce de cette fraude.

L’enquête interne lancée par Mitsubishi se poursuit, précise-t-on. (avec AFP)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/7kml0V
Share.

About Author