Crise migratoire: Moins 80% de tentatives d’accéder aux îles grecques depuis la Turquie

Depuis l’entrée en vigueur de l’accord entre la Turquie et l’Union Européenne (UE) concernant le renvoi des migrants irréguliers, le nombre des tentatives de traversées clandestines vers l’Europe a atteint les plus bas niveaux de ces derniers mois.

En avril 2016, le nombre de traversées a chuté de 80% par rapport à mars 2016 et de 30% par rapport à avril 2015.

Même si elles n’ont pas complètement cessé, les tentatives de rejoindre clandestinement l’Europe dans l’espoir de fuir l’instabilité politique et économique de la région, ont quantitativement baissé.

L’accord signé le 18 mars par la Turquie et l’Union Européenne (UE) est entré en vigueur le 20 mars.

Lors des derniers jours avant l’application de l’accord, environ 2 000 migrants arrivaient quotidiennement sur les îles grecques.

D’après les données recueillies par le correspondant de l’Agence Anadolu, les équipes des gardes côtes turcs ont intercepté 1 728 migrants en avril 2016, en mer Egée et en Méditerranée.

Ce nombre était de 5 506 en janvier de la même année, de 8 747 en février et de 8 530 en mars.

Grâce à l’entrée en vigueur de l’accord Turquie-UE, le nombre de traversée a donc chuté de 80% en avril par rapport à mars.

Par rapport à 2015, il a chuté de 30%, passant de 2 940 à 1 728.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/S0YpXT