Erdogan: « Nous allons montrer l’hypocrisie de ceux pour qui la démocratie est un luxe pour les peuples de la région »

0

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé les pays musulmans à s’autocritiquer pour changer le tableau pessimiste dans le monde musulman.

Intervenant à la clôture du Congrès des académiciens turcs et arabes à Istanbul, le président turc a dit qu’il critiquerait ceux qui produisent des problèmes artificiels avec des frontières artificielles et qu’il annoncerait l’hypocrisie de ceux qui ont l’intérêt comme la seule valeur sacrée et pour qui la démocratie est un luxe pour les peuples de la région.

Il a noté qu’il fallait cependant s’autocritiquer.

« Nous allons nous critiquer. Nous allons livrer une lutte contre le nafs. Nous allons nous interroger. Nous ne pourrons pas changer ce tableau pessimiste si nous ne nous autocritiquons pas » a-t-il annoncé.

Appelant aussi les pays musulmans à collaborer dans l’éducation, le président M. Erdogan a souligné qu’il était essentiel de consolider la coopération à toutes les étapes de l’enseignement, y compris l’éducation supérieure.

« Nous devons nous soutenir en multipliant les plateformes de travail conjoint. Nous pensons qu’il est essentiel d’assurer plus de contact entre des étudiants, activistes d’ONG et artistes de toutes les fractions » a assuré le chef d’Etat turc.

M. Erdogan a également critiqué la fuite des cerveaux vers l’Occident.

« Lorsque ces cerveaux ont connu des obstacles dans leur patrie, ils ont dû aller aux Etats-Unis ou en Europe. Ils sont ensuite revenus comme des individus qui ont commencé à avoir honte de leur valeur. L’exode des cerveaux a été contre nous » a confié le président turc.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ig1ryO
Share.

About Author