Le Moyen-Orient et la Turquie (18)

0

Les frontières précises du Moyen-Orient et les pays faisant partie de ces frontières sont toujours discutables. Mais en général, le Moyen-Orient signifie une région depuis le Maroc jusqu’aux frontières orientales de l’Iran. Donc toute l’Afrique du nord, Israël, l’Iran, la Turquie et la péninsule arabique sur laquelle se trouvent les pays arabes font partie du Moyen-Orient. Parfois le Pakistan, l’Afghanistan et le Soudan sont également considérés comme des pays moyen-orientaux.

De nos jours, le Moyen-Orient est une des régions les plus problématiques du monde, peut-être il signifie la région la plus problématique au monde. Chaque pays au Moyen-Orient rencontre de différentes difficultés. Dans certains pays du Moyen-Orient, les Etats essayent de lutter contre la violence séparatrice et dans d’autres, les organisations terroristes telles que Daesh et Al-Qaïda, occupent plusieurs régions et cherchent à prendre d’autres terres sous contrôle.

Une guerre civile est vécue en Syrie, au Yémen et en Libye. Ce ne sont pas seulement ces pays qui ont connu de grands échecs dans la région. Plusieurs pays risquent de connaître un processus dangereux. Ils ne vivent pas une guerre civile pour l’instant mais elle peut éclater à tout moment.

Certains pays essayent également d’imposer leur influence et efficacité dans les pays que l’on vient de citer. Le confessionnalisme représente la plaie la plus sanglante de la région. Il menace plusieurs pays et empoisonne les relations bilatérales entre les pays de la région. Le Moyen-Orient comprend aussi le Qatar et les Emirats arabes unis qui figurent parmi les 10 pays les plus riches du monde. Il n’y a pas d’affrontements au Yémen mais ce pays vit une importante pauvreté. Si nous citons l’Afghanistan, le Pakistan et le Soudan parmi les pays du Moyen-Orient, la gravité de la situation prend une autre dimension.

Le Moyen-Orient est également une région qui a subi les interventions étrangères depuis les années 1900. Il s’agit de nombreux plans de certaines puissances étrangères sur tous les pays de la région. Le Moyen-Orient est un terme utilisé depuis que les forces colonisatrices cherchent à contrôler cette région. La carte de la région a été planifiée par ces mêmes forces colonisatrices. Au début des années 1920, il n’y avait que deux pays qui n’étaient pas directement colonisés et qui n’avaient pas été fondés suivant les relations établies avec les forces colonisatrices : la Turquie et l’Iran. Le fait que la suprématie du droit n’a jamais été instaurée dans la région est l’une des particularités principales du Moyen-Orient. Mis à part quelques cas exceptionnels, l’autoritarisme est sans doute le régime politique qui domine la région. Dans quelques pays la suprématie du droit est admise comme un principe mais elle n’a aucun sens en pratique.

L’autoritarisme et la suprématie du droit non instaurée nécessitent de donner la priorité aux services de renseignements, à l’armée et à la police dans ces pays. Nous voyons dans ces pays que le secteur de la sécurité a pour but de protéger l’Etat de ses propres citoyens. On ne peut pas s’attendre à ce qu’un régime, qui ne fait pas confiance à ses citoyens, développe une coopération basée sur la confiance avec les autres pays de la région. Il est également habituel au Moyen-Orient de voir les acteurs régionaux vivre une période permanente d’affrontements. A cet effet, la région est toujours ouverte aux interventions des puissances mondiales. Le budget réservé à l’armement, diminué entre 2011 et 2015 dans le monde entier, a de nouveau augmenté en 2015. Le Moyen-Orient y joue un rôle important. En 2015, l’Arabie saoudite était le troisième pays à l’échelle mondiale à avoir dépensé le plus à l’armement  avec son budget de 87 milliards de dollars. Le Qatar a dépensé 7 milliards de dollars pour acheter des avions de chasse et le Koweït a signé un accord de 8 milliards de dollars pour renforcer ses forces aériennes. Quant aux Emirats arabes unis qui avaient dépense 25 milliards de dollars pour ses contrats militaires en 2014, ils ont sûrement dépense beaucoup plus en 2015. Le budget militaire de l’Irak qui était de 12 milliards de dollars en 2014 s’est élevé à 18 milliards de dollars en 2015. Les pays de l’Europe de l’ouest, des Amériques et de l’Afrique ont diminué leur budget pour la défense en2015 alors que ceux du Moyen-Orient l’ont augmenté. L’Egypte, l’Iran et l’Algérie figurent également parmi les pays qui ont dépensé plusieurs dizaines de milliards de dollars pour l’armement alors que le Moyen-Orient a plus besoin de la paix que des armes. La paix est basée sur la confiance et la coopération. Si la coopération n’est pas établie, l’intervention étrangère devient perpétuelle dans la région. Les pays qui n’ont pas confiance en leur peuple et ceux qui n’ont pas établi un régime politique basé sur la suprématie du droit ne peuvent pas faire confiance les uns aux autres. Les régimes, qui ont peur de leur peuple, ont également des problèmes avec leurs voisins. Ce dont on a besoin le plus au Moyen-Orient, c’est instaurer la suprématie du droit dans chaque pays et aussi dans l’ensemble de la région.

 

 

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/FrQ6Fj
Share.

About Author