Les actions humanitaires de la Turquie (15)

Les citoyens américains « redécouvrent » les musulmans. La République de Turquie a assuré la possibilité de redécouvrir les musulmans, aux Américains qui se sont détachés des musulmans à qui ils ont attribué les attentats du 11 septembre perpétrés par une poignée de terroristes.

Les attentats du 11 septembre ont causé un sérieux traumatisme dans la communauté américaine. La première intervention a été réalisée contre les groupes en Afghanistan, tenus responsables des attentats. Cette guerre incessante a cassé quelques planches de plus du pont entre Américains et musulmans. Par la suite, l’intervention en Irak, et enfin Daesh… Les musulmans ont été associés au terrorisme, la plupart du temps avec des propagandes délibérées, et une telle perception a ainsi vu le jour. Les vrais musulmans ont été ceux qui en ont été les plus affectés. Les terroristes qui ont usé du beau nom de « musulman », étaient satisfaits de la peur qu’ils ont instaurée. Or, les musulmans anodins et innocents ont été perçus d’un mauvais œil à la suite du 11septembre.

La Turquie a fait une démarche importante pour briser ce préjugé au sein du peuple américain. La plus grande mosquée et le centre culturel islamique des Etats-Unis ont été construits par la direction des Affaires religieuses et inaugurés par le président Recep Tayyip Erdogan. Lors de la cérémonie d’inauguration, le président Erdogan a attiré l’attention sur la perception négative et injuste à l’égard des musulmans. « Il est inacceptable de faire payer à tous les musulmans le prix de la souffrance et de la terreur générées aux Etats-Unis le 11 septembre par une poignée de terroristes » a souligné Erdogan.

Cette importante démarche réalisée par la Turquie est en fait une démarche tardive. Mais la Turquie n’a pu la réaliser qu’à cette période, car auparavant, il était question d’une Turquie ayant des dizaines de millions de dollars de dette au FMI et dont l’économie était au plus bas niveau. Ses priorités étaient évidemment différentes. Cependant, cette démarche aurait pu être entreprise bien avant par les pays musulmans, riches en pétrole, et l’islamophobie qui s’est transformée en texte de campagne dans les élections américaines aujourd’hui aurait pu être effacée avant même qu’elle voit le jour. La vision éclairée par une culture profonde entre en vigueur de ce point de vue. Une fois remis sur ses pieds, la première chose que la Turquie a faite, est de construire une qulliyah où le véritable islam sera vécu, dans un pays comme les Etats-Unis, le pays le plus grand et le plus puissant du monde.

Le président Erdogan a affirmé que ce grand service rendu par la Turquie était une forme d’alliance entre civilisations. Ainsi, les personnes membres de diverses civilisations auront la chance de voir les valeurs d’une autre civilisation dans ce centre. Les enfants apprendront la tolérance et le respect des diversités dans la mosquée et le centre culturel. Le président Erdogan a fait savoir comment était venue l’idée de construire ce complexe islamique. « J’ai découvert ce terrain lors d’un voyage aux Etats-Unis dans les années où mon fils suivait son enseignement ici. J’avais été invité à un diner de rupture du jeûne dans un conteneur qui se trouvait sur ce terrain. Nous étions 25-30 dans ce conteneur. Aujourd’hui ce conteneur s’est transformé en un tel centre de civilisation. Ô Allah, nous ne te remercierons jamais assez. Nous avions jeté les fondements de ce complexe près de trois ans auparavant. J’avais vraiment imaginé cet endroit le jour où nous avions jeté les fondements. Maintenant c’est devenu réel » s’est réjoui le président Erdogan.

Il y a des citoyens musulmans de toutes les nations aux Etats-Unis. Ils font leur prière dans des masjids de fortune. Certains n’ont même pas ce type de masjids. Cette grande structure construite par la Turquie est un centre d’attrait pour les musulmans de toutes nations. La mosquée construite selon l’architecture ottomane permettra non seulement de répandre la culture islamique mais aussi de présenter la civilisation ottomane. Le centre de culture et de civilisation turco-américain comprend une mosquée, une salle de conférence, une bibliothèque, une salle de sport, une maison d’hôte, des installations sociales ainsi qu’un hammam. Avec ces caractéristiques, le centre a été conçu et mis en œuvre pour répondre aux besoins de cultes, mais aussi sociaux.

Les musulmans membres de diverses nations vivant à des centaines de kilomètres de distance, ont transformé l’inauguration du complexe en festival. Au mois de ramadan, ce complexe sera un réel lieu de rencontre, surtout pour les musulmans. De même, ce sera une bonne occasion pour les personnes souhaitant connaître l’islam.

Je vais terminer avec une analyse que nous réitérons sans cesse ; être un grand pays ne sera possible avec de l’argent ou une force économique, uniquement. Etre un grand pays nécessite de compenser les besoins des personnes où que ce soit dans le monde. Ce besoin peut être parfois des aliments, parfois un lieu de culte. C’est parce qu’elle a connaissance de cette réalité, que la Turquie tend sa main au monde entier.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/8eMn41