L’image de l’islam se dégrade en France – notamment à gauche – et en Allemagne

0

Cinquante-deux pour cent des électeurs du Parti socialiste français (PS) pensent que la place de l’islam en France « est trop importante », alors qu’ils n’étaient que 39% à le penser en 2010, affirme vendredi le journal conservateur Le Figaro en s’appuyant sur un sondage qui établit aussi un parallèle entre la France et l’Allemagne.

« En 2010, 55% des Français estimaient que « l’influence et la visibilité de l’islam » étaient « trop importantes » dans notre pays. Ils sont aujourd’hui 63%, soit une hausse de huit points », écrit le quotidien. Le Figaro souligne que cette hausse vient « de la gauche ». « En 2010, 39 % des électeurs du Parti socialiste pensaient que la place de l’islam était « trop importante ». Ils sont 52 % désormais, selon l’Ifop », l’institut français qui a réalisé le sondage, remarque le journal.

Les graphiques du sondage publiés montrent que la dégradation de l’image de l’Islam est, sur plusieurs points, plus forte en France qu’en Allemagne. 

Les Français sont 68% (= à 2010) à penser que « les musulmans et les personnes d’origine musulmanes ne sont pas bien intégrés dans la société contre 32% (=) qui pensent le contraire. Les Allemands sont 71% (-4 par rapport à 2010) à penser qu’ils ne sont pas bien intégrés contre 29% (+4).

47% des Français pensent que la « présence d’une communauté musulmane est plutôt une menace (+5, par rapport à 2010), 19% estiment que cette présence est « plutôt un facteur d’enrichissement culturel » et 34% (-2) qu’elle n’est « ni l’un ni l’autre ». En Allemagne, les chiffres sont respectivement de 43% (+3),  20% (-4) et 37% (+ 1).

Concernant  « l’influence et la visibilité de l’islam », 63% de Français pensent qu’elles sont « trop importantes » (+8), 32% qu’elles sont « ni trop ni pas assez importantes (-9) et 5% qu’elles ne sont pas « assez importantes (+1). En Allemagne, les chiffres sont respectivement de 48%(-1), 47% (+5) et 5% (-4).

Soixante-trois pour cent des Français sont opposés au « port du voile ou du foulard » (+ 4 par rapport à 2010), 9% y sont « favorables » (comme en 2010) et 28% « indifférents » (-4). En Allemagne, les chiffres sont respectivement de 45% (+3), 14% ( +1) et 41% (-4%).

Quant aux raisons qui font que les « musulmans et les personnes d’origine musulmane sont mal intégrés les Français placent en tête « leur refus de s’intégrer à la société » à 67% (+6) et les trop fortes différences culturelles à 45% (+5). En Allemagne ces deux raisons sont aussi mises en avant obtenant respectivement 60% (-7) et 48% (+14).

 

AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/jIKy6v
Share.

About Author