Pyongyang s’apprête à lancer un nouveau missile, selon Séoul

0

Une « activité suspecte » a été constatée sur le territoire nord-coréen, alors que Pyongyang s’apprête à lancer un missile de type « Musudan », capable éventuellement d’atteindre le Japon et la base militaire américaine de l’île de Guam.

C’est ce qu’a annoncé le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense, Sang Gyun, lors d’une conférence de presse tenue jeudi.

«Nous renforçons nos contrôles des mouvements sur le territoire nord-coréen, en prévision d’un éventuel lancement de missiles balistiques de type « Musudan » par Pyongyang à l’occasion de l’anniversaire du fondateur du pays, Kim Il-sung, le 15 avril», a-t-il déclaré.

Citant des sources gouvernementales, l’agence de presse sud-coréenne, Yonhap, a indiqué qu’une plateforme mobile de lancement, transportant un missile Musudan avait été repérée, il y a une vingtaine de jours et que celle-ci n’a pas encore été retirée.

Le missile Musudan a une portée de 3 à 4 mille kilomètres. Il est ainsi capable d’atteindre le Japon et la base militaire américaine de l’île de Guam dans l’océan Pacifique.

Le Conseil de sécurité avait voté à l’unanimité en mars dernier une nouvelle résolution avec des sanctions plus sévères à l’encontre de Pyongyang, pour avoir procédé à des tests nucléaires et tiré un missile balistique.

Le gouvernement sud-coréen avait annoncé, pour sa part, de nouvelles sanctions à l’encontre de la Corée du Nord, en vue de réduire la capacité de celle-ci à développer ses armes nucléaires.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/AUoX9i
Share.

About Author