Schengen : une prolongation exceptionnelle des contrôles aux frontières intérieures pour cinq pays

0

La Commission européenne a autorisé mercredi la prolongation exceptionnelle pour six mois des contrôles aux frontières intérieures de cinq pays de l’espace Schengen, une mesure qui devra être ensuite soumises aux 28 Etats-membres de l’UE.

Ces mesures dérogatoires à l’accord de libre-circulation de Schengen avaient été introduites l’an dernier face à la pression migratoire. Les pays concernés par la prolongation sont l’Allemagne, l’Autriche et trois pays scandinaves (Danemark, Suède, Norvège), a précisé Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen à la Migration, lors d’une conférence de presse.

La Commission européenne a également proposé d’instaurer « une contribution de solidarité » pour tout pays refusant la répartition automatique des demandeurs d’asile dans l’UE, qui s’élèvera à 250.000 euros par personne, dans le cadre d’une révision du règlement Dublin.

Cette somme de 250.000 euros sera versée au pays qui accueillera une personne à la place de l’Etat membre refusant les demandeurs d’asile, a expliqué l’exécutif européen, en présentant une révision du règlement de Dublin qui fait le plus souvent peser sur le pays de première entrée la responsabilité d’une demande d’asile.

« Dublin ne fonctionne pas car les pays en première ligne sont laissés seuls avec leur problème. Cela ne fonctionne plus (…), il faut partager le fardeau », a plaidé le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, lors d’une conférence de presse à Bruxelles.AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/EWFg6J
Partagez.

À propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.