Syrie: après la mort du seul pédiatre d’Alep dans des frappes russes, 5 personnes ont été tuées hier

0

L’attaque du régime syrien contre un centre médical dans le quartier Boustan-Al-Qasr à Alep, 5 personnes ont perdu la vie et 25 autres ont été blessées.

Les blessés ont été secourus par les équipes de la défense civile.

Les chasseurs de l’armée ont bombardé hier différents coins de la ville tout au long de la journée.

Les attaques des chasseurs syriens avaient lancé hier des frappes tout au long de la journée, tuant 11 personnes et blessant 35 autres. Finalement, la délégation chargée des affaires religieuses de la ville avait pour la première fois appelé le peuple à ne pas aller à la mosquée pour la prière du vendredi suite aux attaques.

Les frappes lancées par l’armée russe avant-hier à Alep dans le quartier Sukeri contre un hôpital mobile, avaient donné la mort à 30 personnes dont le seul pédiatre de la ville, blessant 62 autres.

En outre, le ministère turc des Affaires étrangères a condamné avec fermeté l’attaque contre la plus grande maternité et le plus grand centre de soins pour enfants d’Alep.

Dans un communiqué écrit, il indique que le régime syrien et la Russie multiplient les attaques à chaque tour des pourparlers menés à Genève pour une transition politique, notant que le processus est bloqué intentionnellement.

Le communiqué souligne que ces attaques contre les enfants et les femmes violent non pas seulement le Consensus sur la Cessation des Conflits mais constituent en même temps des crimes de guerre flagrants.

En outre, le cessez-le-feu qui n’est plus respecté en grande partie, est entré à nouveau en fonction dès cette nuit.

Le « régime du silence » durera 72 heures à Lattaquié et 24 heures à Damas, sans toutefois concerner Alep qui a connu les plus grandes attaques en une semaine.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/1kkBUm
Share.

About Author