Turkish Airlines pourra désormais desservir le Togo

0

L’inauguration de la nouvelle aérogare de Lomé, lundi sera suivie par l’arrivée imminente de nouvelles compagnies aériennes dont la compagnie aérienne nationale turque Turkish Airlines, a indiqué à Anadolu le directeur général de Agence Nationale des aviations Civiles du Togo (ANAC), Col Latta Gnama.

S’exprimant dans le cadre des festivités marquantes du 56e anniversaire de l’indépendance du Togo, Gnama a indiqué : «Nous avons déjà 12 compagnies à la desserte de notre aéroport. Mais avec la nouvelle aérogare qui s’ouvre, ce sont cinq nouvelles compagnies qui arrivent. Turkish Airlines mais aussi Kenyan Airways, Egypt Air, Arik Air (Nigéria) et Ecair (Congo)» a-t-il détaillé sans préciser la date d’arrivée de ces nouvelles compagnies.

Pour le directeur de l’ANAC, qui loue le choix du développement des infrastructures comme option, « Lomé est devenue est un Hub pour plusieurs compagnies aériennes et navales. » 

« Cette nouvelle aérogare est équipée de moyens plus modernes. Les passagers n’auront plus de problèmes de queue et d’embouteillage. Chaque passager aura à se rendre à la borne automatique, choisir lui-même son siège. D’un point de vue sécuritaire, nous nous sommes dotés des équipements de sûreté de dernière génération. Des tomographes, des détecteurs d’explosifs solides et liquides, des détecteurs des traces d’explosifs etc », a-t-il détaillé.

« Je n’ai pas encore vu dans la sous-région un aéroport aussi moderne que celui actuel de Lomé », a assuré le directeur.

La nouvelle aérogare de l’aéroport internationale Gl Gnassingbé Eyadema du Togo a été construite avec l’expertise des chinois, sur une superficie de 21.000 m² avec trois niveaux dont un dédié pour le transit. La construction a coûté près de 150 millions de dollars à l’état togolais obtenu auprès de ‘’Exim Bank of India’’ et remboursable sur les 25 prochaines années, d’après la même source.

L’aéroport de Lomé traitait jusqu’à présent 700 mille passagers par an. Mais avec la nouvelle aérogare, le nombre va quadrupler, a déclaré pour sa part le ministre des travaux publics, des infrastructures et des transports M. Ninsao Gnofam.

«Nous allons pouvoir traiter jusqu’à 2.5 millions voire 3 millions de passagers par an» a précisé le ministre Gnofam qui s’exprimait à l’inauguration de l’aérogare.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/SRIhKq
Share.

About Author