Washington qualifie « d’injustifiée » l’attaque du régime syrien contre le camp de Kammouna

0

La Maison Blanche a qualifié, vendredi, «d’injustifié », le bombardement du régime syrien ayant ciblé le camp de déplacés dans le nord de la Syrie.

Un avion de combat du régime syrien a bombardé, jeudi, le camp de Kammouna, dans la province d’Idlib dans le nord du pays, faisant 27 morts et 30 blessés.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a déclaré qu’il n’y « aucune excuse à l’exécution de frappe aérienne contre des civils innocents, dont la plupart ont fui leurs maisons, pour échapper à la violence ».

Il a ajouté, lors du point de presse quotidien, à Washington : « ces gens vivent des difficultés inimaginables. Une opération militaire dirigée contre eux est inexcusable ».

Une source au sein de l’hôpital de campagne de la localité de Sarmada, où se trouve le camp, avait indiqué au correspondant d’Anadolu que le raid de l’avion du régime a fait 27 morts, dont des femmes et des enfants.

Le responsable de la défense civile à Idlib, Ahmad Chaker, avait précédemment affirmé à Anadolu que le raid a fait 30 blessés, endommagé des dizaines de tentes où s’abritent les déplacés.

Le camp de Kammouna abrite des déplacés syriens en provenance des zones sous le contrôle de l’opposition dans les villes d’Alep, d’Idlib et de Lattaquié. Les déplacés ont fui ces villes, après qu’elles aient été la cible d’intenses bombardements des forces du régime syrien.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/JBpLdJ
Share.

About Author