Jungle: Le passage vers la Grande-Bretagne de plus en plus cher et difficile

0

La population du camp de migrants de Calais, situé dans le nord de la France et surnommé la « Jungle » atteint un nombre record depuis son installation, pourtant les passages vers le Royaume-Uni sont de moins en moins rares et difficiles.

Les migrants, dont le nombre s’élève désormais à 6 000, se trouvent obligés de débourser des sommes colossales pour traverser la Manche, tout en risquant leur vie, dissimulés dans les poids lourds. Le passage vers la Grande-Bretagne était pourtant relativement simple jusqu’au début de l’année, notamment jusqu’à la pression exercée par les autorités britanniques sur la France pour un meilleur contrôle des frontières.

La distance entre la Jungle et le port de Calais, soit 6,5 kilomètres, est couverte de fils barbelés alors que les forces de l’ordre françaises sont stationnées sur de nombreux points stratégiques près du port pour empêcher tout passage clandestin. Les alentours des rails qui relient la France à la Grande-Bretagne sous la Manche, autre point de passage préféré des migrants, sont également couverts de fils barbelés.

La ville de Douvres au sud de la Grande-Bretagne n’est qu’à 55 miles nautiques (101 km) de la Jungle, pourtant pour les migrants, c’est peut-être le voyage le plus difficile de leurs vies. Ils dépensent souvent des mois pour effectuer cette traversée, qui prend normalement une heure et demie, en revanche peu d’entre eux ont perdu l’espoir d’atteindre leur « eldorado ».

– Un passage qui coûte entre 1 500 et 9 000 livres sterling

Les migrants paient, presque sans exception, des sommes considérables aux trafiquants pour organiser leur passage vers le Royaume-Uni. Les prix varient en fonction du « service » proposé aux migrants.

Le coût d’un faux passeport britannique est estimé à 1 500 livres sterling tandis que la dissimulation à l’intérieur des poids lourds à l’insu de leurs conducteurs, méthode préférée des migrants, varie entre 4 000 et 5 000 livres.

Il existe pourtant un moyen plus « sûr », pourtant plus onéreux, de traverser la Manche. Cette méthode qui coûte 9 000 livres par personne garantit que les migrants soient dissimulés à l’intérieur des poids lourds, en coopération avec leurs conducteurs, qui sont en lien avec les trafiquants.

Les migrants ne garantissent pourtant pas leur passage par ces deux méthodes dès lors qu’ils risquent d’être attrapés par les chiens renifleurs des forces de l’ordre. Ils appliquent alors le gel Vicks sur leur corps, dont l’odeur n’est pas reconnaissable par les chiens.

A part ces méthodes coûteuses, les migrants ont trouvé une autre méthode gratuite, qui consiste à bloquer le trafic par des bois qu’ils récupèrent au bord de la route. Les migrants profitent alors des bouchons sur l’autoroute pour grimper et se dissimuler à l’intérieur des poids lourds.

Pour cette méthode de blocage, les migrants jettent sur l’autoroute N16, entre 3 heures du matin et le lever de soleil, tout type de bois qu’ils récupèrent aux alentours. Leur tâche est cependant particulièrement difficile en raison de la présence policière renforcée sur l’autoroute toute la nuit. Les gyrophares des camions balayeuses restent allumés jusqu’au petit matin tout comme les sirènes de police qui font écho dans le noir.

Depuis le renforcement des mesures de sécurité à Calais, les migrants ont trouvé un autre moyen, qui s’agit de marcher des kilomètres et des kilomètres jusqu’aux villes proches de Calais et de se dissimuler par la suite à l’intérieur des poids lourds dans ces villes. Pourtant, comme il est impossible de savoir en amont si les poids lourds sont en route vers le Royaume-Uni, les migrants tentent leurs chances sans connaître l’itinéraire.

Les tentatives de passage se font souvent pendant la semaine, dès lors que le nombre des poids lourds est plus réduit vendredi soir et le week-end. Ils retournent alors à la Jungle pour se reposer et retrouver leurs forces.

Epuisés et déçus par leur manque de succès, les migrants attendent alors les prochains passages des poids lourds pour assurer leurs propres passages à eux, avec l’espoir d’une nouvelle vie. 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/FonNfp
Share.

About Author