«La zone d’exclusion aérienne en Syrie proposée par Ankara, devait être appuyée par Obama»

0

L’ancien secrétaire d’Etat américain James Baker a fait savoir que la zone d’exclusion aérienne en Syrie, proposée par Ankara, devait être appuyée par l’administration Obama et cela pourrait notamment mettre fin à la crise en Syrie.

Baker qui a été secrétaire d’Etat entre 1989 et 1992 pendant la présidence de George H.W. Bush est intervenue au Comité des Relations Extérieures du Sénat pendant la session titrée « Le rôle des Etats-Unis dans le monde ».

Il a estimé que le refus par Obama de la proposition de la Turquie sur une zone d’exclusion aérienne au nord de la Surie était une « décision très mauvaise ».

« Il est peut-être trop tard pour le dire mais c’était une très mauvaise décision de refuser la proposition de la Turquie. si nous avions valoriser cet projet, nous aurions pu nous assoir autour d’une table avec la Turquie et l’Arabie saoudite » a-t-il indiqué.

Il a précisé que le soutien terrestre des Turcs et Saoudiens est possible avec le soutien logistique des Etats-Unis.

« Ce projet aurait pu résoudre la question syrienne » a-t-il estimé.

James Baker a noté que l’application de ce projet aurait pu empêcher l’organisation terroriste DAESH en Syrie.

« Il est peut-être trop tard ou peut-être pas. Une coalition peut être constituée pour appliquer ce projet. Nous devions le faire plus tôt » a-t-il dit.

Baker a fait savoir que les Etats-Unis avaient eu des initiatives incorrectes dans les changements de régime au Moyen-Orient et ajouté que Washington devait davantage renforcer ses relations avec l’Arabie saoudite.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/NjxTkI
Share.

About Author