« Daesh est un instrument qui permet à certains pays de mettre en œuvre leur scénario dans la région »

0

L’organisation terroriste Daesh est un instrument qui permet à certains pays de mettre en œuvre leur scénario dans la région, selon le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef d’État s’est exprimé lors d’une cérémonie d’inauguration d’une série de complexes nouvellement construits, jeudi dans la province de Kocaeli, située dans le nord-ouest du pays.

«Ceux qui n’élèvent pas la voix contre les roquettes que lance Daesh sur notre province de Kilis [Sud de la Turquie], ne sont pas préoccupés par la question de lutter contre Daesh, a déclaré Erdogan. L’Europe, l’Occident ne se mêlent pas de cette lutte. Daesh est un instrument qui permet à certains pays de mettre en œuvre leur scénario dans la région, c’est un outil qui ouvre toutes les portes.»

Le président turc a critiqué les pays de l’Occident, les accusant d’être hypocrites face au conflit syrien.

Dans ce contexte, Erdogan a aussi critiqué le principal parti de l’opposition, le Parti républicain du peuple (CHP), lui reprochant de ne pas soutenir la lutte contre le terrorisme.

«Alors que la Turquie continue de lutter contre le terrorisme sur son propre sol et à l’étranger, certains lui disent d’y renoncer, a lancé le président. Le Parti d’Action nationaliste (MHP, opposition) déclare son soutien au pouvoir, mais le principal parti de l’opposition, le CHP ne fait pas de même. Car il a un partenariat secret [avec les terroristes].»

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/kFzcon
Share.

About Author