Erdogan : “Nous avons dépensé plus de 10 milliards de dollars pour les Syriens”

0

 

Nous accueillons 3 millions de Syriens, aucun d’entre eux n’a faim!

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a pris part à la 3e édition de la réunion des ministres de l’OCI, chargés de l’eau.

“Nous avons dépensé jusqu’à présent plus de 10 milliards de dollars pour les Syriens. C’est le montant de nos dépenses facturées. Il y a aussi celles de nos organisations non gouvernementales et de nos mairies qui sont estimées à 10 milliards de dollars. Nous parlons des dépenses qui se poursuivent tous les jours. Si l’aide promise est accordée, nous aurons l’occasion d’améliorer et de développer la situation de nos invités. Sinon, 3 millions de personnes sont logées dans notre pays, aucun d’entre eux n’a faim. Dieu merci nous les protégeons. Je mets de côté la prise de position hypocrite et non-sincère des pays européens, il faut que les pays musulmans prennent en charge ces gens. Je crois qu’une position sensible sera exposée” a-t-il dit.

Soulignant que  le document sur la vision de l’eau adopté  lors de la réunion des ministres en 2012 à Istanbul devrait être appliqué, M. Erdogan s’est exprimé en ces mots :” Je voudrais l’accentuer. Nous signons les documents mais nous n’arrivons pas à les appliquer. Si nous nous quittons après avoir discuté, si nous ne pouvons pas les appliquer, les réunions perdent leur efficacité. Nous devons rendre abondantes ces réunions. Il faut que nous ayons des résultats. Si nous ne pouvons obtenir aucun résultat de ces réunions, c’est dommage. Je souhaite que le Conseil de l’eau dont la mise en place est décidée avec cette réunion contribue à l’accélération de la coopération et à l’augmentation de la prospérité dans le monde musulman”.

« Dans les pays européens, le drame des migrants est dû à la différence de l’opinion sur le sujet car si c’est une question de moyens, les pays européens en ont bien plus que nous  » a déclaré Erdogan. 

« Plusieurs conditions nous ont été demandées pour l’exemption de visas qui est une responsabilité de la partie opposée dans le cadre de notre adhésion à l’UE. L’une d’entre elle, est le fonds de 3 milliards d’euros qu’ils devaient nous verser pour les travaux visant à améliorer les conditions de logement des Syriens dans notre pays. Au cours des six dernières années nous avons déjà mené tous ces travaux et serions évidemment satisfaits d’un tel soutien de la part de l’UE. Ce n’est pas une somme qui intégrera notre budget, mais un soutien destiné directement à nos frères syriens. Néanmoins la question a pris la tournure d’un cercle vicieux, comme si ces fonds n’étaient pas attribués aux migrants en guise de soutien mais nous sont donnés, telle est l’impression qu’ils donnent. Ils nous demandent des projets alors que nous avons réalisé tous les projets depuis longtemps. De quels projets parlent-ils? » a-t-il déclaré. 

Le président Erdogan a souligné qu’il était important que les pays développés de l’OCI tendent la main aux pays en développement et peu développés. 

« La concrétisation de ce soutien et de ces coopérations notamment dans le domaine de l’eau est un des services les plus bénéfiques qui pourrait être apporté aux musulmans. L’un est l’eau, l’autre l’électricité. Nous devons y parvenir. Les musulmans doivent être solidaires pour ce qu’il en est de l’eau et de l’énergie électrique et ne doivent pas en être privés » a déclaré Recep Tayyip Erdogan. 

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/4jVfRH
Share.

About Author