Ankara appelle Athènes à respecter les droits de la minorité turque de la Thrace Occidentale

0

La Turquie demande à la Grèce de mettre en application les accords bilatéraux et internationaux en faveur des droits et des libertés des minorités vivant dans ce pays.

Le ministère turc des Affaires Etrangères a publié, mercredi, un communiqué en rapport avec la situation de la minorité turque de la Thrace Occidentale (Nord de la Grèce).

Le porte-parole du ministère, Tanju Bilgic, a d’abord rappelé que les autorités grecques affirment, ces derniers jours, que les droits et les libertés de la minorité turque de la Thrace Occidentale, nommée « minorité musulmane » par Athènes, sont garantis, invitant même la communauté turque a respecté « ses devoirs ».

« La réalité est bien différente de ces affirmations », a-t-il déclaré. « La Grèce a interdit de nombreuses associations pour le simple fait qu’elles utilisaient le mot Turc dans leurs intitulés », a précisé Biglic.

« Nous appelons les autorités grecques à respecter les décisions de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) en faveur des droits des minorités, à autoriser la création d’écoles pour les minorités, à reconnaître les Muftis élus par les minorités et à garantir leurs libertés religieuses », a souligne le porte-parole de la diplomatie turque.

Ankara demande également que les droits de la minorité turque de Grèce dans les biens immobiliers des fondations soient reconnus et respectés, et que les membres de la Communauté turque qui ont perdu leur statut de «membres d’une minorité» retrouvent ce statut légal.

«Notre gouvernement suit de près les évolutions sur le statut de la minorité tuque de la Thrace Occidentale et attend du gouvernement d’Athènes qu’il agisse au plus vite, conformément aux responsabilités qu’engage l’appartenance à l’Union Européenne», a-t-il conclu.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ftDzU6
Share.

About Author