La Commission européenne fait marche arrière après les propos du président turc Erdogan

0

Les propos du président Recep Tayyip Erdogan ont fait faire marche arrière à la Commission européenne.

Dans la dernière déclaration qu’elle a publiée, la Commission européenne affirme que l’accord migratoire ne serait pas annulé si Ankara ne révisait pas la définition du terrorisme.

Le porte-parole de la Commission Margaritis Schinas a fait savoir que les travaux étaient en cours pour lever l’obligation de visa contre les ressortissants turcs pour des voyages dans l’espace Schengen.

Le chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan avait fermement réagi la semaine dernière contre les demandes formulées par l’Union européenne dans ce sens ;

« L’UE nous demande de ‘modifier la loi de lutte anti-terroriste’ pour les visas. Dans ce cas nous dirons ‘nous de notre côté et vous du vôtre’ » avait-il répondu.

Le ministre de l’UE Volkan Bozkir avait indiqué que la définition du terrorisme ne changerait pas au prix de ne pas être exempté de visa.  

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/00m9G1
Share.

About Author