« La Turquie est la locomotive du changement dans la région »

0

Le vice-président général et Directeur général de la diffusion de l’Agence Anadolu (AA), Metin Mutanoglu, a estimé que « l’ascension de la Turquie ces dernières années et le renforcement de ses capacités de production dérangent les puissances mondiales qui ne voient dans la région qu’un marché qu’elles peuvent exploiter ».

Mutanoglu intervenait, jeudi à Sivas (centre de la Turquie), lors d’une conférence intitulée «L’avenir du Moyen-Orient et de la Turquie».

Il est d’abord revenu sur l’historique de la région après l’effondrement de l’Empire Ottoman.

«La région a été totalement démantelée et divisée. Et dans ce processus, les peuples ont toujours été éloignés du pouvoir. Le peuple a toujours été perçu comme une chose exploitable et réprimable», a-t-il affirmé.

Selon Mutanoglu, les puissances mondiales ont été confrontées ces dernières années au réveil des pays de la région qui possèdent de nombreuses richesses, pétrole, gaz, mais aussi une population active très jeune.

«La Turquie est un très bon exemple de ce réveil et de ce développement. Nous avons démontré que nous pouvons produire nous-mêmes nos propres avions et nos trains. Forcément, ils ne veulent pas de ça», a-t-il affirmé.

«Alors que le monde musulman se réveillait, nous avons tous cru en l’espoir suscité par le Printemps Arabe. Mais ça n’a pas duré. D’abord, un coup d’Etat a vu le jour en Egypte. L’Occident est resté muet face à cela. Ils accueillent avec des tapis rouges le putschiste al-Sissi», a-t-il encore dit.

«La Turquie est la locomotive du changement et de l’évolution dans la région. Malgré les crises et l’instabilité, elle a réussi à préserver sa dynamique de développement», a-t-il poursuivi. AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/BhsJXS
Share.

About Author